La Belgique a-t-elle peur d'affronter la France en mars 2020 ?

Maintenant que le tirage au sort pour l’Euro 2020 a été effectué, les sélections nationales cherchent à remplir leur calendrier en vue de la préparation au tournoi. Avec déjà, les yeux rivés sur le mois de mars prochain et la prochaine trêve internationale. A la Fédération Française de Football, on n’a pas encore déniché ce prochain adversaire. Et d’après le journal L’Equipe, elle aurait du mal à le trouver. Motif : les Bleus feraient peur.

L’idée d’un match amical contre les Diables rouges a d'ailleurs été avancée mais Roberto Martinez semble contre. L’Espagnol l’aurait fait savoir à Didier Deschamps samedi lors du tirage à Bucarest. L’Equipe s’étonne de cette relative frilosité. "En coulisses, des agents organisateurs de match croient savoir que le sélectionneur des Belges tient à sa première place à l’indice FIFA, qu’une défaite contre les Bleus, deuxièmes au classement, lui ferait perdre", écrit ainsi le quotidien dans un article paru ce lundi.

Un point de vue à nuancer. Contrairement à ce qu’écrit le quotidien français, Martinez préfère surtout ne pas surcharger le calendrier à l’heure où les clubs sont engagés dans le sprint final de leur saison.

Un agent indique également que d'autres nations, comme l'Angleterre qui préfère affronter l'Italie, veulent aussi éviter les champions du monde. Aux dernières nouvelles, la formation de Didier Deschamps pourrait finalement affronter l’Ukraine, également tête de série à l’Euro. Et qui, elle, serait partante pour se déplacer au stade de France.