Steve Bruce après son limogeage de Newcastle : "Je n'ai jamais vraiment été désiré, j'ai senti que les gens voulaient que j'échoue"

Le désormais ancien manager des Magpies est revenu sur son éviction.

Steve Bruce après son limogeage de Newcastle : "Je n'ai jamais vraiment été désiré, j'ai senti que les gens voulaient que j'échoue"
©AFP

Racheté par l'Arabie Saoudite pour devenir le club le plus riche du monde

, Newcastle est désormais prêt à viser haut.

Alors que son départ n'a pas vraiment surpris le monde du ballon rond, Steve Bruce a accordé une interview à nos confrères du Telegraph et revient sur son départ de son club de coeur.

Si les nouveaux propriétaires ont attendu que le tacticien soit sur le banc de touche pour la 1000e fois en Premier League avant de le limoger, l'ancien défenseur garde cependant quelques rancoeurs. Actuel 19e au classement, tout juste devant Norwich, dernier, l'homme de 60 ans avait pour mission de maintenir Newcastle en Premier League. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. "Ca a été très difficile. Je n'ai jamais vraiment été désiré, j'ai senti que les gens voulaient que j'échoue, j'ai lu des gens qui disaient constamment que j'allais rater, que j'étais inutile, un gros gaspillage d'argent, un coach stupide tactiquement et inapte".

Même dans les bons moments, le coach se sentait visé. "Lorsque nous avions de bons résultats, j'entendais que le style de football proposé était nul ou que j'étais simplement chanceux".

L'ancien défenseur de Manchester United pense tout de même avoir une influence positive dans le rachat du club. "Il y avait énormément de rumeurs de rachat mais ils ne l'auraient pas fait si Newcastle avait été relégué". Avant de poursuivre. "J'avais pour unique mission de maintenir le club en Premier League. On n'avait pas d'argent pour acheter des joueurs, le Covid a ruiné le club. Malgré ça, j'ai tenu à rester dans le navire".

Reste à voir qui prendra sa succession. Le sélectionneur des Diables rouges, Roberto Martinez, avait déjà été cité dans le club avant même le départ de Steve Bruce.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be