Le Real, avec Hazard et Courtois, s'impose grâce à Alaba face à Almeria

Pour son premier match de la saison en Liga, le Real Madrid, champion d'Espagne en titre, a arraché la victoire 2-1 sur le terrain du promu Almeria dimanche grâce à David Alaba, déjà buteur lors de la Supercoupe de l'UEFA remportée 2-0 contre l'Eintracht Francfort mercredi.

Le Real, avec Hazard et Courtois, s'impose grâce à Alaba face à Almeria
©AP

Largement remanié, le Real a plié dès la 6e minute sur un but du Belge Largie Ramazani, mais a renversé la vapeur en deuxième période avec l'égalisation de Lucas Vazquez à la 61e minute après un cafouillage dans la surface, puis grâce à un superbe coup franc direct converti du gauche par David Alaba (75e), quelques secondes après son entrée en jeu à la place de Ferland Mendy.

"Ceux qui devaient le frapper étaient Karim ou Toni (Kroos). Mais Alaba est entré à ce moment-là, et de cette position, il les frappe très bien. Donc on a dit que c'était lui qui allait le tirer. Et ça n'a pas été une décision facile, parce que ce n'est pas facile de dire non à Karim et Toni", a soufflé Ancelotti en conférence de presse d'après-match.

Un deuxième but décisif en deux matches pour l'Autrichien, qui s'est déguisé en Karim Benzema en cette rentrée, quatre jours après avoir ouvert son compteur de la saison en Supercoupe. Mais un but qui ne permettra pas aux Madrilènes de grimper sur la première marche du classement, occupée par Villarreal, vainqueur 3-0 chez le promu Valladolid samedi.

L'Atlético Madrid, qui fait sa rentrée lundi soir (19h30) à Getafe, aura à son tour une chance de doubler ses deux principaux concurrents au titre dès la première journée, alors que le FC Barcelone a été accroché 0-0 par le Rayo Vallecano samedi au Camp Nou.

Séduisante Almeria

Malgré le coup d'éclat d'Alaba à un quart d'heure du terme, Ancelotti a du pain sur la planche. Après avoir lancé la saison avec un trophée à Helsinki - la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort (2-0) -, le technicien italien avait décidé de remanier son onze pour ce premier déplacement en chammpionnat. Mais le Real a souffert en Andalousie, mis à mal par une audacieuse formation d'Almeria.

Les Andalous, qui retrouvaient la Liga après sept saisons passées en deuxième division espagnole, ont proposé un jeu léché et plaisant, malgré les vagues madrilènes venues du côté gauche de Vinicius et Ferland Mendy.

Les deux recrues estivales, Antonio Rüdiger et Aurélien Tchouaméni, ont été titularisées pour la première fois samedi au stade des Jeux Méditerranéens. Mais Rüdiger, aligné en défense centrale aux côtés de Nacho Fernandez, est coupable d'avoir laissé trop d'espace à Ramazani, trouvé en profondeur par un magnifique extérieur du pied d'Inigo Eguaras sur l'ouverture du score. Et il a raté l'occasion de se rattraper sur ses deux tentatives (11e et 40e).

Tchouaméni, sans briller

Et Tchouaméni, aligné aux côtés de son jeune compatriote Eduardo Camavinga (remplacé à la pause par Luka Modric) et de Toni Kroos, ne s'est pas montré très tranchant. Au contraire : à la 13e minute, Almeria a failli doubler la mise après une perte de balle de l'ex-Monégasque. Tchouaméni a été remplacé par Eden Hazard à la 58e minute, mais le Belge, qui a évolué très proche de Karim Benzema, n'a pas brillé davantage.

"Les jeunes n'ont pas joué comme ils savent le faire. Ils n'ont rien fait de mal, mais ils peuvent faire bien mieux", a relevé "Carletto" après le match.

Heureusement pour les Merengues, Lucas Vazquez, qui remplaçait Dani Carvajal au poste de latéral droit, était en grande forme : un premier but lui a été refusé à la 43e, juste avant la mi-temps, pour une position de hors-jeu litigieuse, puis son second, à l'heure de jeu, a remis le Real sur les bons rails.

Plus tôt dans la journée, la Real Sociedad s'est imposée d'une courte tête 1-0 sur le terrain de Cadix grâce à un but de sa recrue Takefusa Kubo, qui a ainsi ouvert son compteur pour son premier match sous ses nouvelles couleurs.

Valence, malgré l'expulsion précoce du défenseur suisse Eray Comert à la 52e pour une faute grossière, a réussi à conserver le résultat et à arracher les trois points grâce au but marqué juste avant la pause par Carlos Soler sur pénalty (45e+1).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be