"D’habitude, j’affronte le PSG sur FIFA"

Comme cadeau d’anniversaire, Thomas Kaminski sera le gardien d’Anderlecht face au PSG.

Interview > Romain Van der Pluym
"D’habitude, j’affronte le PSG sur FIFA"
©BELGA

Pour ses 21 ans, Thomas Kaminski se verra offrir le PSG d’Ibrahimovic en guise de présent. Malgré le fait que l’armada du PSG paraisse inarrêtable, le portier bruxellois n’a pas peur et espère aller chercher un résultat au culot.

Thomas, ça risque d’être un cadeau empoisonné… 


"Il va falloir être costaud. C’est incroyable de vivre ça. D’habitude, j’affronte le PSG sur PlayStation. D’ailleurs j’ai joué contre eux à FIFA il y a peu." 

Qui est votre adversaire le plus coriace selon vous ? 

"Parmi toutes ces stars, je sortirais Ibrahimovic. Bien que je n’aurais jamais parié sur Mitroglou face à l’Olympiacos. (rires) Mais je pense qu’il a surtout eu de la chance. Pour en revenir à Ibra, j’ai regardé son match face aux Grecs et il a loupé un penalty, je me suis dit que même lui pouvait en manquer." 

Que pensez-vous de lui ? 

"Je le suis régulièrement. J’ai d’ailleurs lu son bouquin et je n’ai qu’une chose à dire : ce n’est pas normal. (rires) J’ai énormément de respect pour lui et pour sa carrière. Je ne suis pas un fan mais c’est un grand du football." 

Et il n’y a pas que lui… 

"Le PSG dans son ensemble est incroyable, Théo Defourny avec qui j’étais chez les Diablotins m’a dit qu’il avait peur pour nous. Mais nous ne nous laisserons pas faire." 

Pensez-vous réellement avoir une chance de déranger Paris ? 

"Tu ne sais jamais ce qui peut se passer en Champions League, tout peut arriver. Nous devons démarrer en nous disant qu’on peut aller les chercher. Même quand tu t’appelles le PSG, tu peux avoir un off day." 

Mais les probabilités restent faibles… 

"C’est sûr, mais nous pouvons le faire."

N’avez-vous pas peur de trop respecter les gars que vous aurez en face de vous ? 

"Nous devons en avoir tout en gardant bien en tête le fait qu’eux aussi sont des êtres humains même si leur carrière est plus imposante que la nôtre. Nous sommes jeunes et je le dis : ‘pourquoi ne pas faire quelque chose’."



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be