Amadou Onana revient sur son baptême en Ligue des Champions : “Contre Séville, j’ai même chanté l’hymne”

Le capitaine des Diablotins, Amadou Onana, brigue une deuxième titularisation en C1.

Adversaires directs des Belges de Wolfsbourg (5 pts) pour la qualification dans le groupe G, Amadou Onana et Lille (5) n'ont pas le droit à l'erreur face à Salzbourg, actuel leader (7). "Nous avons un très gros coup à jouer", se motive le milieu belge de 20 ans, invité de notre émission Champions Club ce lundi. "Personne ne pensait que nous serions encore en position de nous qualifier, mais nous avons quelque chose à aller chercher."

Apparu lors de toutes les rencontres européennes du Losc cette saison, Onana pourrait recevoir une deuxième titularisation. "Un match de Ligue des champions, c'est ce dont tout le monde rêve. Donc je savoure chaque moment sur le terrain, même à l'avant-match quand l'hymne résonne. C'est un sentiment indescriptible. Quand j'étais titulaire contre Séville, j'avais la chair de poule. J'ai même chanté l'hymne tellement c'était incroyable pour moi", sourit celui qui a rejoint Lille cet été en provenance d'Hambourg.

Souvent utilisé par Jocelyn Gourvennec comme milieu défensif, le géant lillois (1,95 m) peut aussi évoluer un cran plus haut, selon le profil du coéquipier aligné à ses côtés. "Je suis assez à l'aise partout dans le milieu de terrain", assure-t-il. "Je n'ai pas de position bien précise et c'est ce qui fait ma force. Le coach attend dans tous les cas une débauche d'énergie extraordinaire de ma part. J'aime mettre de l'engagement et du rythme et c'est ce qu'il souhaite que je fasse quand je joue."

Dans le 4-4-2 lillois, Amadou Onana est en concurrence avec les Portugais Xeka et Renato Sanches, et dans une moindre mesure avec Benjamin André, qui fait figure de titulaire indiscutable. "Si je suis ici, c'est pour aller chercher une place de titulaire. Je veux accumuler un maximum de temps de jeu pour décrocher régulièrement une place dans le onze."

Avec aussi l'objectif de la Coupe du monde dans un coin de la tête… "On m'a beaucoup interrogé là-dessus ces derniers temps", s'amuse Onana. "Mais je suis quelqu'un d'ambitieux et me fixer des objectifs comme celui-là est clairement un carburant. Je travaillerai en tout cas très dur pour y arriver."

Tous les scores de la Champions League en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be