L'élimination de Manchester vue par ses légendes: "Si Diego Simeone les avait dirigés, United serait passé au tour suivant"

La défaite face à l'Atlético fait couler beaucoup d'encre outre-Manche.

L'élimination de Manchester vue par ses légendes: "Si Diego Simeone les avait dirigés, United serait passé au tour suivant"
©AFP

Que le présent est compliqué pour les Red Devils. Habitués à être sur les devants de la scène tant en championnat qu'en Europe, les pensionnaires du Théâtre des Rêves ne font plus rêver personne depuis un petit temps.

Ce mardi soir, la déception était de nouveau au rendez-vous. Malmené par une équipe madrilène revigorée, Manchester n'a jamais vraiment été en mesure d'inquiéter Oblak et voit donc son aventure s'arrêter en huitièmes de finale. Une défaite synonyme d'échec lorsqu'on revient quelques mois en arrière. L'été dernier, les Mancuniens ont fait venir Cristiano Ronaldo et Raphaël Varane, soit deux spécialistes de la Coupe aux grandes oreilles, en plus des 85 millions dépensés pour Sancho.

Un problème d'entraîneur

Qui de mieux pour analyser le problème mancunien que deux gloires du club ? Consultant pour BT Sport, Paul Scholes tient son responsable en la personne de Ralf Rangnick. "Je ne sais pas comment il est devenu entraîneur de ManU. Trouver un bon entraîneur pour cette équipe est une chose très importante. La toute première chose que ce club doit faire pour s'approcher de la victoire en championnat est d'engager un bon entraîneur qui travaille pour cette équipe. Si Diego Simeone les avait dirigés, United serait passé au tour suivant ". Difficile de donner tort à l'ancien milieu tant la bande à CR7 peine à se montrer régulière depuis le départ du mythique Sir Alex Ferguson en 2013.

À qui la faute ?

Présent aux côtés de l'ancien numéro 18, Rio Ferdinand pointe du doigt le vestiaire après avoir vu la grinta des Colchoneros. "L'équipe de l'Atletico a un groupe d'hommes fiables qui font tout ce que le coach leur demande. Ils comprennent le travail à accomplir et ils ont travaillé en équipe. Alors que nos joueurs se regardent en demandant qui va sortir un tour de magie de son chapeau ?"

Pour Scholes, le club manque d'un projet à long terme, au contraire de ses rivaux de City ou Liverpool : "Nous n'avons pas eu cela pendant huit à dix ans depuis le départ de Sir Alex et il n'y a aucun signe que nous nous rapprochons de cela, nous avons l'impression d'aller dans la direction opposée. Les personnes en coulisses doivent s'assurer que le prochain coach sera le bon."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be