Au moins un Diable va remporter la C1: un doubleur ou deux nouveaux gagnants  ?

Thibaut Courtois et Eden Hazard rêveront de succéder à Divock Origi au palmarès, en battant ce dernier le 28 mai à Paris.

Champions League Final 2019 / Tottenham Hotspur-Liverpool FC 0-2.
©BELGAIMAGE
Comme un air de déjà-vu. Quatre années après s'être déjà croisés en finale, le Real Madrid et Liverpool s'affronteront pour tenter de remporter le plus prestigieux trophée européen. Avec la certitude de voir, lors de la cérémonie d'après-match, au moins un Belge brandir la coupe aux grandes oreilles.

Gerets, le premier

C'était déjà le cas en 2019, lorsque Tottenham – avec Jan Vertonghen et Toby Alderweireld – a été battu par Liverpool et Divock Origi. Ce soir-là, l'attaquant était devenu le deuxième belge à marquer en finale d'une Ligue des champions, après Yannick Carrasco en 2016. Il avait aussi inscrit son nom à la très courte liste des Belges ayant soulevé la fameuse coupe aux grandes oreilles.

Le tout premier était Eric Gerets, lauréat en 1988 avec le PSV Eindhoven. Même si Raymond Goethals a été sacré comme entraîneur avec Marseille en 1993, il a ensuite fallu patienter jusqu'en 2013 pour voir un deuxième joueur belge triompher : Daniel Van Buyten avec la vareuse du Bayern Munich.

Vermaelen et Mignolet pas vainqueurs officiels

Thomas Vermaelen aurait pu être le troisième de la liste – avant que Divock Origi ne le devienne en 2019 – s'il avait reçu ne fût-ce qu'une minute de jeu durant l'épopée du FC Barcelone en 2014-2015. Ses blessures à répétition en ont décidé autrement. Même constat pour Simon Mignolet qui a passé les treize rencontres de Liverpool sur le banc – en tant que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité