"Je suis furieux, c'est une injustice": Xavi crie au scandale après la défaite du Barça à l'Inter, une plainte déposée

Xavi et ses joueurs ne décolèrent pas après la rencontre. Une plainte va être déposée selon plusieurs médias espagnols.

Oui, on peut gagner une rencontre avec 29% de possession de balle. La preuve avec la victoire de l'Inter Milan contre le FC Bacelone. Mais ce n'est pas cette statistique que les Catalans, et plus particulièrement Xavi, vont retenir de ce match.

On joue le temps additionnel, le Barça pousse pour refaire son retard. Un centre provient de la droite de Sergi Roberto. Denzel Dumfries parvient à couper la trajectoire. Mais les joueurs catalans crient au loup et estiment que le latéral est fautif. Sur les images, on voit que le Néerlandais touche bel et bien le ballon de la main. La VAR entre en jeu... mais n'intervient pas. De quoi rendre fou le pourtant très calme Xavi."Je suis indigné et énervé, nous ne comprenons plus rien", s'est énervé Xavi après la rencontre. "Les arbitres devraient parler et s'expliquer. C'est une injustice. Eux s'en vont et ne disent rien, je suis vraiment indigné. L'arbitre a annulé un but à Pedri pour la même main peu avant, c'est incompréhensible."

Effectivement, l'occasion évoquée par le coach envenime encore un peu plus le débat. A la 65e, Ousmane Dembélé déborde et rend fou son défenseur. Le Français centre mais Onana s'interpose. Ansu Fati touche malencontreusement le ballon de la main à bout portant... qui arrive sur Pedri qui envoie le ballon dans le but vide. La VAR entre en jeu... mais intervient: le but est annulé. Une incohérence qui ne passe pas. "C'est une honte !", s'est exclamé Sergio Roberto après cet épisode houleux. "Il nous refuse un but pour une main pour refuser un penalty avec exactement la même chose."

Avec les images, difficile de ne pas comprendre l'amertume des Barcelonais. Même si elle n'excuse pas la mauvaise prestation des Blaugranas. "Ils ont joué un meilleur match et ont plus couru. Mais je suis énervé par cette situation", a également ajouté Xavi. Eric Garcia s'est également montré très tendu après la défaite. D'autant plus qu'avec trois points en autant de matchs, le FCB est dos au mur. "Ce qui s'est passé avec l'arbitre était incompréhensible. Nous attendrons le match retour à Barcelone. Avec le soutien de nos supporters, ce sera une autre histoire. Le résultat est décevant. Le but fait mal. Plus tard en deuxième mi-temps, je ne comprends pas exactement pourquoi le but de Pedri a été annulé. Ils nous expliquent que si un joueur touche le ballon avec la main involontairement et qu'un autre marque, c'est un but. Et il s'avère que non. C'est quelque chose qu'ils doivent clarifier."

Une plainte déposée?

D'autres décisions ont également énervé le Barça. Notamment sur le simple carton jaune écopée par Hakan Çalhanoglu après un gros tacle sur Sergio Busquets à la 70e. D'après AS, les Catalans sont furieux pour une autre raison: Monsieur Pol Van Boekel officiait au VAR ce mardi soir. Et ils ne le portent pas dans leur coeur car c'était déjà lui qui avait géré la vidéo lors de la défaite à Munich (2-0). Pendant cette rencontre, l'arbitre n'avait pas accordé de penalty à Ousmane Dembélé sur une faute de Alphonso Davies alors que le score était de 0-0.

Se sentant lésé, Barcelone souhaite déposer une plainte officielle selon nos confrères. Cette démarche a été effectuée à la demande du staff technique et approuvée par le président Joan Laporta. L'objectif est double. Tout d'abord, ils veulent prouver que le FCB, image à l'appui, a été pénalisé et que les choix des arbitres étaient mauvais. Ensuite, ils souhaitent que Mr Van Boekel n'arbitre plus jamais le club. Que ce soit dans la cabine du VAR ou sur le terrain.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be