Champions League

Deux belles affiches étaient au menu de la Ligue des Champions. Kevin De Bruyne était titulaire et Vincent Kompany est monté au jeu pour City.

Mené d'un but jusqu'à la 85e minute de jeu, Manchester City a finalement arraché la victoire (2-3) sur la pelouse de Schalke 04 lors des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions mercredi soir à la Veltins-Arena. Si De Bruyne était titulaire dans les rangs des Citizens, Vincent Kompany est lui monté dans les vingt dernières minutes. De son côté, l'Atlético Madrid a créé la surprise en venant à bout de la Juventus Turin grâce à son succès 2-0 enregistré à domicile.

Avec Kevin De Bruyne, titulaire, et sans Vincent Kompany, laissé sur le banc au coup d'envoi par Pep Guardiola, les Citizens ont rapidement pris les commandes de la rencontre via l'Argentin Sergio Agüero (18e, 0-1). Alors que l'on pensait les Anglais sur du velours, Schalke a réagi vingt minutes plus tard sur un pénalty accordé par l'assistance vidéo en raison d'une faute de main d'Otamendi et converti par Nabil Bentaleb (38e, 1-1). Le médian algérien a ensuite récidivé juste avant le repos sur un deuxième pénalty accordé par l'arbitre espagnol Del Cerro pour une faute de Fernandinho sur le défenseur Salif Sané (45e, 2-1).

En seconde période, Otamendi est expulsé pour un deuxième carton jaune (68e), ce qui contraint Pep Guardiola à faire monter au jeu Vincent Kompany dans les vingt dernières minutes. Dans le money time, Leroy Sané, formé à Schalke, égalisait sur un merveilleux coup franc qui heurtait le montant gauche de Fährmann avant de finir au fond des filets (85e, 2-2). Sans De Bruyne, remplacé en fin de match (87e), Sterling a scellé le résultat de la rencontre à 2-3 en profitant d'un long dégagement d'Ederson pour prendre de vitesse la défense allemande (90e, 2-3).

A Madrid, dans un duel particulièrement serré en première période, la Juventus se montrait dangereuse dès la 9e minute de jeu sur un coup franc cadré de Cristiano Ronaldo. Les Colchoneros répondaient ensuite par l'entremise de Griezmann (29e). En seconde période, les Espagnols ont intensifié la pression et sont passés de peu à côté de l'ouverture du score sur un face à face manqué par Diego Costa qui s'était présenté seul face à Szczesny avant de manquer le cadre. Trois minutes plus tard, c'était au tour de Griezmann de se mettre en évidence sur un lob astucieux et dévié de justesse par Szczesny sur sa barre transversale (53e). A vingt minutes du terme, Morata, monté à la 58e pour Costa, décantait la situation sur un centre repris de la tête. Mais le but de l'Espagnol est finalement annulé par le VAR pour une poussée dans le dos de Chiellini (72e). Les Madrilènes exultait finalement sur le but, cette fois-ci validé, de Jose Gimenez, opportuniste dans le rectangle de la Vieille Dame (78e, 1-0). Quelques instants plus tard, les troupes Simeone réalisaient l'exploit de s'imposer 2-0 grâce au break inscrit par leur capitaine, Diego Godin (83e, 2-0).

Les matchs retour de ces deux rencontres auront lieu le mardi 12 mars.

REVIVEZ LES RENCONTRES VIA LE DIRECT COMMENTE