C'est une conversation qu'on pourrait entendre dans de nombreux vestiaires. Mais le fait qu'elle ait été filmée dans celui du Real Madrid (ou plus exactement dans le couloir menant vers le terrain) alors que le club est en difficulté en Ligue des champions risque de faire des remous.

Menés à Mönchengladbach (1-0 à la mi-temps et même 2-0 à l'heure de jeu), les hommes de Zidane devaient absolument changer d'attitude pour renverser la rencontre et, surtout, préserver leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale. L'entraîneur français a probablement dû remuer ses troupes et faire des ajustements au repos. Karim Benzema, le leader offensif de ce Real Madrid, y est pour sa part allé de sa petite consigne personnelle à son équipier et compatriote Ferland Mendy, juste avant de remonter sur la pelouse: "Il fait n'importe quoi. Frère, joue pas avec lui. La vie de ma mère, il joue contre nous".


Ni Benzema ni Mendy ne mentionne le nom du joueur ciblé mais tout porte à croire qu'il s'agit de Vinicius Junior. Le Brésilien est passé à côté de son match, ce mardi, et a été sanctionné de la plus mauvaise note du match dans le quotidien AS: "Performance très sombre. Avec la volonté d'être un agitateur en attaque, mais imprécis à tous égards. Il a eu une belle occasion en deuxième mi-temps mais l'a complètement loupée". 

Vinicius Junior était aligné sur le côté gauche de l'attaque madrilène, juste devant Ferland Mendy. Tout porte donc à croire que Benzema conseillait à son partenaire de jouer avec ses milieux de terrain plutôt qu'avec l'homme positionné juste devant lui. Vinicius fut ensuite remplacé par Eden Hazard à la 70e minute.