Adrien Rabiot a toujours fait partie du onze de base du Paris Saint-Germain cette saison. Cela devrait être également le cas mardi contre Anderlecht, lors de la quatrième journée de la Ligue des Champions.

"On sait que l'on peut assurer notre qualification demain (en cas de meilleur résultat que le Celtic, ndlr), on est à fond, on joue chez nous, devant nos supporters. On espère réaliser un bon match et garder notre place de leader du groupe", a résumé le médian lundi en conférence de presse.

Rabiot a fait l'éloge de son équipier Thomas Meunier, arrivé à Paris la saison passée. "On ne le connaissait pas vraiment. Nous avons été agréablement surpris. Il a beaucoup de potentiel. C'est un travailleur, avec un profil atypique. Il a des qualités auxquelles on ne s'attendait pas. C'est un renfort de poids", a affirmé Rabiot.

A l'aller, malgré le score (0-4), l'entrejeu parisien avait été mis en difficulté par les médians anderlechtois, en particulier par Adrien Trebel. "Je sais qu'il a joué en France. C'est un très bon joueur, comme il y en a pas mal à Anderlecht. Nous avons été un peu surpris et il nous a posé des problèmes, c'est vrai. Mais nous sommes là pour travailler là-dessus afin que ça ne se reproduise plus."