16 : c’est le nombre de joueurs français à avoir porté le maillot du Real Madrid. Benzema est arrivé en 2009, il fut rejoint deux ans plus tard par le défenseur Raphaël Varane (actuellement à Man United). En 2016, c’est un monument de la Maison Blanche qui le retrouva, en tant que coach cette fois : Zinédine Zidane. Autour de son attaquant clé, le coach s’en ira gagner trois Ligues des Champions (2016, 2017, 2018). Cependant, l’été dernier, Zidane et Varane sont partis du club et c’est un autre international français qui a fait son apparition à Madrid : Eduardo Camavinga (18 ans).

Camavinga le futur du Real Madrid ?

Malgré un temps de jeu assez faible (1.638 minutes en 42 matchs cette saison), le jeune Français réalise tout de même une bonne première campagne en Espagne. L’ancien Rennais impressionne lors de ses montées au jeu et ses performances ne passent pas inaperçues. A commencer par celle de mercredi soir contre Manchester City, où il est à l'origine du premier et troisième but de ses couleurs. Carlo Ancelotti, l'entraîneur du Real Madrid, affirme d'ailleurs que Camavinga fait partie du présent mais surtout du futur de cette équipe : “Le jour où Casemiro, Modric et Kroos seront plus âgés, nous aurons Camavinga, Valverde,..”, expliquait le coach italien. Paroles qui présagent un avenir radieux pour le français à Madrid.

Relation Benzema-Camavinga

Les bons débuts du jeune Français ne sont pas anodins. Les cadres du Real Madrid, et notamment Karim Benzema, l’ont mis dans les meilleures conditions. “J’aime beaucoup parler et jouer avec lui”, expliquait Benzema à son sujet. Une phrase est d'ailleurs devenue incontournable entre les deux joueurs complices. A la sortie des vestiaires de Stamford Bridge à Chelsea, le buteur français inscrivait son troisième but de la soirée en à peine 46 minutes de jeu suite à une faute du pied de Edouard Mendy. Dans la foulée, il jeta à son compatriote : ”Je t’avais dit quoi?”, comme s’ils avaient tout prévu.

Le Ballon d'Or pour l'un, la place au Qatar pour l'autre

A 34 ans, l'attaquant international français réalise sans aucun doute la meilleure saison de sa carrière, inscrivant 41 buts et distribuant pas moins de 13 passes décisives en tout juste 41 rencontres. De son côté, Eduardo Camavinga a inscrit 2 buts et a donné 1 passe décisive. Et alors que le titre de champion d'Espagne est déjà en proche, la fin de saison sera chaude jusqu'au bout pour les deux Français. La finale de la Champions League contre les Reds de Liverpool aura vraisemblablement un gros impact dans le futur proche des deux Madrilènes. D’un côté, un succès en finale augmenterait considérablement les chances de Camavinga de figurer dans la liste de Didier Deschamps pour disputer la Coupe du Monde au Qatar. Alors que de l'autre, Karim Benzema se rapprocherait un peu plus d’un Ballon d’or qui semble lui être destiné cette année.