En Ligue des champions aussi, certaines décisions sont jugées litigieuses. Comme en témoigne la rencontre entre Dortmund et le FC Séville. Contre le cours du jeu, les Allemands menaient d'un but de l'inévitable Haaland. En seconde mi-temps, la pépite norvégienne, qui a encore battu un record ce mardi soir, se démenait pour inscrire un doublé.

Alors que l'attaquant exultait malgré une poussée discutable sur Koundé, la VAR a finalement annulé le but. Pour ensuite montrer des images d'une autre action qui datait de 3 minutes 30 ! Et l'arbitre désignait finalement un penalty sur une faute stupide (et inutile) de Koundé sur ce même Haaland. 

Mais ce n'est pas tout. L'attaquant du BVB... ratait son penalty qui était arrêté par Bono. Mais le gardien s'était avancé trop top ce qui a poussé l'arbitre à faire retirer le penalty. Haaland ne s'est pas fait prier pour inscrire son deuxième but de la soirée. Et de chambrer le gardien après sa praline. Une scène cocasse assez inhabituelle qui prouve une chose: Haaland est un véritable phénomène !