Dans le groupe F, les Young Boys se sont imposés face à Manchester United, 2-1. Dans le groupe G, le FC Séville a partagé l'enjeu face au RB Salzbourg, 1-1.

A Berne, Manchester United pouvait compter sur son duo offensif portugais pour montrer la voie aux hommes de Solskjaer. En fin de premier quart d'heure, Bruno Fernandes trouvait Cristiano Ronaldo d'un centre de l'extérieur du pied droit que l'attaquant convertissait avec sang froid, entre les jambes du gardien (0-1, 13e). Les Red Devils allaient cependant voir la tâche se compliquer lorsque Wan-Bissaka écopait d'une carte rouge après un duel mal contrôlé contre Martins (35e). Alors que la pression s'intensifiait dans la moitié de terrain mancunienne en deuxième mi-temps, la défense cédait finalement face à Moumi Ngamaleu, qui reprenait victorieusement un centre dévié d'Elia venant de la droite de la surface (1-1, 65e). Les Young Boys allaient ensuite arracher la victoire dans les arrêts de jeu, après de multiples assauts, lorsque Siebatcheu recevait une offrande des pieds Lingard et remportait son duel face à De Gea (2-1, 90e+5) pour terrasser les visiteurs. Dans le même groupe, Villarreal et l'Atalanta s'affronteront à 21h00.

Dans un stade Ramón Sánchez Pizjuán rafraîchi par les averses, le match entre le FC Séville et le RB Salzbourg a été avant tout marqué par une pluie de pénaltys. Adeyemi, 19 ans, manquait le cadre sur le premier pénalty pour Salzbourg (13e), avant que Sucic, 19 ans également, ne convertisse le deuxième pour donner l'avantage aux visiteurs (0-1, 21e). Les Autrichiens allaient bénéficier d'un troisième pénalty que le même Sucic allait néanmoins botter sur le poteau droit (37e), laissant l'occasion à Séville de revenir via un nouveau pénalty, le premier pour les Espagnols, envoyé au fond des filets par Rakitic (1-1, 42e). Le Sévillan En Nesyri se voyait exclu en début de deuxième mi-temps après avoir récolté une deuxième carte jaune (50e), mais les 40 dernières minutes n'allaient être rythmées, faute de buts ou de pénaltys supplémentaires, que par 6 cartons jaunes de plus. Les deux clubs se quittaient ainsi dos à dos, avant de laisser Lille et Wolfsburg se disputer la première place du groupe à 21h00.