Un début de soirée difficile pour Anderlecht à Lisbonne pour son entrée en C1. Benfica a eu pour consigne de presser haut dès l'entame du match. Un choix payant dès la 4ème minute avec l'ouverture du score de Djuricic sur un ballon mal capté par Proto.

Par la suite, les Mauves ont eu des difficultés à passer leur moitié de terrain face à des Portugais bien organisés. Benfica continue de pousser jusqu'à la demi-heure de jeu. Luisao double alors la mise grâce à une frappe placée après un corner mal dégagé par la défense anderlechtoise. 

Le match baissera ensuite d'intensité, les Portugais se contentant de conserver le ballon face à des Mauves impuissants. 

Une seconde période plus positive

La deuxième mi-temps commence mieux pour Anderlecht qui tente de prendre le jeu à son compte. La montée en jeu d'Acheampong à la place d'un De Zeeuw invisible en 1ère mi-temps apporte plus de profondeur au jeu anderlechtois. Les Mauves se créent plusieurs occasions mais ne parviennent pas à véritablement inquiéter Artur. 

La plus grosse occasion est néanmoins portugaise. A la 71ème minute, Cardozo bénéficie de l'erreur de Mbemba, sur un centre venu de la gauche, pour contrôler seul au point de pénalty. Mais sa frappe passe à côté. 

A la 88ème, Anderlecht croit à la remontée. Le coup franc lointain de Praet passe à côté de tout le monde et finit sa course dans les filets. Mais Kouyaté est signalé hors-jeu au départ du ballon et le but est annulé. Les portugais ont finalement bien contenu les attaques mauves et ont conservé leur avance. Le match se finit donc sur un score de 2-0. Une mauvaise entrée en matière pour Anderlecht.


Sans surprise, le PSG prend les commandes

Dans l'autre confrontation du groupe C, le Paris Saint-Germain est allé battre l'Olympiakos Le Pirée 1-4.

Les Parisiens ont ouvert le score grâce à Edinson Cavani (19e) puis ont encaissé un but du milieu de terrain slovaque Vladimir Weiss (25e) avant de prendre définitivement le dessus en deuxième période.

Faute de trouver des solutions dans le jeu, ils ont marqué à trois reprises sur corner, deux fois par Thiago Motta et une fois par le défenseur Marquinhos qui jouait là son premier match sous les couleurs du PSG. 

Au général, Anderlecht se retrouve donc à la troisième place du groupe, juste devant l'équipe grecque.