Les nuages sont noirs au-dessus de la Catalogne et plus particulièrement du Camp Nou. Après deux nuls consécutifs face aux modestes Grenade et Cadix, et malgré la victoire 3-0 contre Levante ce week-end, le FC Barcelone a de nouveau sombré en Ligue des Champions face à Benfica.

La désillusion de trop pour Ronald Koeman ? Pour la presse espagnole, c'est un grand "oui". Les quotidiens sportifs ibériques ont utilisé des mots forts pour expliquer cette nouvelle déconvenue catalane.

"Cauchemar", titre ainsi le journal Sport dans son édition de ce jeudi, "une autre déroute douloureuse en Europe. La qualification du Barça pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions est compromise après une lourde défaite à Lisbonne." Après deux journées, les Blaugranas sont derniers du groupe E avec 0 point avant une double confrontation déjà capitale face au Dynamo Kiev.

© PRINTSCREEN

Même son de cloche pour AS avec le titre suivant : "Coulés". "Le Barça s'effondre à nouveau à Lisbonne", écrit ainsi le journal espagnol. "Sinistre total", évoque de son côté Marca, "Benfica balaie le Barça."

© PRINTSCREEN

Alors que de son côté, Mundo Deportivo estime que le Barça est "dans les cordes." Pour le journal catalan, "cette nouvelle défaite du Barça, ébranle un peu plus Koeman et l'équipe est déjà toute proche de l'élimination."

© PRINTSCREEN

La fin est proche pour Koeman

Déjà fragilisé par les rumeurs de licenciement, Koeman a de nouveau été vivement critiqué par la presse ibérique ce jeudi matin. "La continuité de Koeman est plus en doute que jamais. Son crédit est épuisé, il est au bord du précipice. Le Néerlandais a peu d'arguments pour défendre sa position. S'il est toujours sur le banc du Barça, c'est sans doute parce que la question de son remplaçant n'a pas encore été résolue", explique Marca.

Pour le journal Sport, son départ n'est plus qu'une question d'heures : "L'avenir de Koeman ne tient qu'à un fil. Le club n'a pas voulu prendre de décision dans le feu de l'action hier soir et prend quelques heures pour y réfléchir", peut-on lire en une du quotidien qui annonce qu'une réunion au sommet a même eu lieu cette nuit pour décider de l'avenir du Néerlandais précisant que la fin semble inéluctable.

Pour la presse espagnole, les favoris à sa succession sont toujours Xavi et Roberto Martinez mais Sport précise tout de même que le nom d'Andrea Pirlo circule également dans les travées du Camp Nou. Mais même s'il est le favori à la succession de Koeman, Marca reste sceptique quant au retour de Xavi : "Il y a deux problèmes à son arrivée : l'indemnité qui devrait être versée au Néerlandais et le fait que Xavi ne veuille sans doute pas reprendre une équipe dans cet état. Il n'a sans doute pas envie d'endosser la responsabilité d'une mauvaise année."