En l'absence d'Eden Hazard, pas encore prêt après sa blessure au psoas malgré sa reprise aux entraînements, Thibaut Courtois sera le seul Belge sur la pelouse dans la rencontre opposant le Real Madrid et Liverpool, pour ce qui constitue l'un des véritables chocs de ces quarts de finale de Ligue des Champions.

Le Real est bien entré dans la rencontre que son adversaire anglais et matérialise sa domination par deux buts en première mi-temps. Vinicius inscrit le premier but à la 27e minute et neuf minutes plus tard, c'est Asensio qui trompe Alisson après une erreur de la défense de Liverpool.



Dès l'entame de la seconde période, Liverpool est plus incisif. Et après quelques petites occasions, c'est l'inévitable Mo Salah, seul au petit rectangle qui n'a laissé aucune chance à Thibaut Courtois qui n'a pu qu'effleurer le ballon. Mais ce regain de forme n'est que de courte durée. Une fois la réduction du score, les Merengues ont repris leur marche en avant. Une domination madrilène qui s'est traduite par le deuxième but de la soirée pour Vinicius qui du plat du pied à l'intérieur de la surface a trompé un Alisson Becker trop passif sur ce coup.

Le score ne bougera plus et le Real Madrid prend une petite option sur les demi-finales même si en inscrivant un but en déplacement, les Reds peuvent encore croire à la qualification.



Dans l'autre rencontre de la soirée, c'est Kevin De Bruyne, seul Belge sur le terrain à l'entame du match (Hazard et Meunier figuraient sur le banc) qui a débloqué le marquoir dès la 19e. Bien servi à l'entrée du petit rectangle par Mahrez, le Diable n'a eu aucun mal à tromper le gardien du Borussia.

Si la première mi-temps était à sens unique en faveur de Manchester City, la seconde période est plus équilibrée. À la 75e, De Bruyne est tout proche du doublé après une grosse frappe qui est passée juste à côté du but défendu par Hitz. Mais dans la foulée, Marco Reus a égalisé pour les Allemands. Une égalisation qui ne sera que de courte durée. À la 90e minute de jeu, Kevin De Bruyne encore lui a servi un caviar sur la tête de Gündogan. Ce dernier a remis en retrait vers Foden qui n'a plus eu qu'à pousser le ballon au fond des filets.

Un but tardif qui permet aux Citizens de décrocher un succès important. Mais grâce au but de Marco Reus, le Borussia Dortmund n'aura besoin que d'un but lors de la rencontre retour.

Revivez le multilive de C1