Champions League Scénario catastrophe pour Tottenham ce samedi soir en finale de la Ligue des champions.

Après 20 secondes de jeu seulement, Sissoko a malencontreusement touché le ballon de la main alors qu'il voulait donner une indication à un équipier.

L'arbitre n'a pas hésité et Salah en a profité pour placer Liverpool aux commandes.

A noter que l'Egyptien de Liverpool est devenu avec cette réalisation le deuxième buteur le plus rapide en finale de la Ligue des champions en ouvrant le score après 1 minute 48 secondes, selon le statisticien Opta.

Le recordman du genre en finale est Paolo Maldini (Milan AC) en 2005, au bout de 50 secondes, face à... Liverpool.

Le but le plus rapide de toute l'histoire de la C1 est signé Roy Makaay après 10 secondes et 12 centièmes pour le Bayern Munich contre le Real Madrid en 8e de finale retour de la Ligue des champions 2006-2007.