Pour Daniel Riolo, le sniper attitré de RMC, les Lyonnais ont clairement manqué d'humilité face aux Gantois.

"Cette équipe (NDLR: La Gantoise) dont le nom est proche du gant de toilette, vient ridiculiser notre meilleur centre de formation. C'est honteux !" 

Force est de constater que Daniel Riolo n'a pas vraiment tort au lendemain du nul obtenu avec courage par des Gantois opiniâtres face à Lyon en Ligue des Champions.

Sans filtre, le sniper attitré de RMC taille l'OL: "Les Gantois sont humbles, contrairement aux gens de Ligue 1 qui eux sont extrêmement prétentieux. Si on avait un peu plus d'humilité, ça serait pas mal !"

Le quotidien sportif L'Equipe enfonce également les Lyonnais"À l’OL la possession du ballon (56%), à La Gantoise le tranchant. Face à l’adversaire qui avait été présenté comme le plus faible du groupe H, les Lyonnais ont été à la peine ce mercredi. Imprécisions techniques, erreurs de placement, pressing mal coordonné ou mauvais choix techniques ont plombé la situation des vice-champions de France."

Le Parisien met en avant l'abnégation de l'équipe belge: "Mathématiquement, il s’agit d’un point de pris, alors que l’OL s’était incliné sur 5 de ses 7 derniers déplacements en C1 et aurait presque mérité de connaître le même sort hier soir face au champion surprise de Belgique, Petit Poucet du groupe H, totalement décomplexé pour son dépucelage en Ligue des champions malgré une mi-temps en infériorité numérique…"

Enfin, So Foot, dans son style 100% décalé, compare La Gantoise à une fille facile: "Tétanisé par l'enjeu, le petit Gone a complètement perdu ses moyens face à une fille que tout le monde voyait dans son lit après deux ou trois techniques de drague vaseuses. Débordé par les questions incessantes de la belle Belge, l'amateur de quenelles au brochet a claqué des dents pendant un long moment, avant d'enfin arriver à aligner trois mots. Pourtant aidé par plusieurs coups du sort, le petit Lyon n'a obtenu qu'un petit numéro de téléphone. Et n'est même pas sûr que ce soit un vrai."

Dans son bulletin de notes, So Foot est dithyrambique au sujet de Laurent Depoitre puisqu'une note de 7/10 a été attribuée au robuste attaquant belge: "Un combo prénom + nom à faire des terrines de sanglier aussi délicieuses que sa première mi-temps et que son duel animé avec Umtiti."

Un avis qui tranche singulièrement avec celui publié en mai dernier. Sous la plume de Martin Grimberghs, So Foot n'avait pas été très élogieux à l'égard de l'attaquant gantois: "Laurent Depoitre est un brave gars, ce n'est pas le problème, il est même tournaisien. Mais sa dégaine de chef scout le trahit."

Sans rancune comme on dit...