L’UEFA pousse un grand ouf de soulagement. On savait depuis ce week-end que l’Atletico Madrid avait deux membres testés positifs au coronavirus. Les noms n’avaient pas filtré.

Ce sont finalement le Croate Sime Vrsaljko et l’Argentin Angel Correa qui sont concernés. Ils sont asymptomatiques mais n’effectueront logiquement pas le déplacement à Lisbonne.

Là où l’institution européenne respire, c’est qu’il n’y a pas d’autres cas parmi les 93 membres qui composent la délégation madrilène. La rencontre est donc maintenue.

Prévue pour ce lundi, l’arrivée des Espagnols à Lisbonne se fera finalement mardi matin. Sportivement, le forfait de Vrsaljko n’a pas de grandes conséquences. Le défenseur n’a joué que 7 matchs cette saison et il est toujours en convalescence après une blessure au genou.

Celui de l’ailier est bien plus contraignant pour Diego Simeone. L’attaquant de 25 ans a inscrit 7 buts et délivré 8 passes décisives.

Du coup, 21 joueurs et 4 jeunes du centre de formation ont été convoqués pour accompagner le staff et les dirigeants.

Au tour précédent, les Rojiblancos ont éliminé Liverpool, le tenant du titre après un scénario fou. En prolongations, les Madrilènes avaient renversé la situation grâce à un doublé de Marcos Llorente et un but de Morata.

Leipzig, quant à eux, représente l’une des surprises de cette édition. Les hommes de Julian Nagelsmann ont éliminé Tottenham largement en allant gagner à White Hart Lane (0-1) avant de remettre le couvert à la Red Bull Arena (3-0).

Seul hic, les Allemands seront privés de leur attaquant Timo Werner, parti à Chelsea le mois dernier. Il avait offert la victoire au match aller.

Le vainqueur de la rencontre de vendredi affrontera le gagnant du match qui oppose Paris à l’Atalanta.