L'entraîneur du PSG, Unai Emery, s'est présenté face à la presse ce lundi.

Le technicien espagnol a confirmé que Thiago Motta serait laissé au repos, lui qui souffre du genou. Le transalpin devrait être remplacé par Julian Draxler ou Javier Pastore au milieu de terrain, tandis qu'Adrien Rabiot descendrait d'un cran pour se retrouver sentinelle.

Beaucoup moins en vue depuis quelques rencontres, Kylian Mbappé est de son côté pressenti pour débuter sur le banc face aux Mauves. Si cela s'avère juste, c'est Angel Di Maria qui pourrait être propulsé titulaire. L'Albiceleste a été l'auteur d'une excellente prestation face à Nice, vendredi soir dernier (deux passes décisives).

Au sujet de sa jeune pépite, le coach parisien se montre évasif. "Les deux choses peuvent arriver. Pour moi, il est important de savoir qui va commencer le match, mais le respect du joueur l'est encore plus. Ils ont besoin de savoir en premier qui va jouer. Je communiquerai avec eux en priorité, peu de temps avant le match."


"Il y a quatre ans, c'était 1-1", rappelle Emery

Malgré le large succès à l'aller (0-4), Unai Emery se veut prudent avant d'affronter les Bruxellois. "Anderlecht à l'habitude de jouer l'Europe, ils ont de l'expérience et ont déjà réalisé des performances", a prévenu l'entraîneur espagnol.

"Et je vais rappeler l'histoire: il y a quatre ans, le PSG avait aussi gagné ses trois premiers matchs, dont un à Anderlecht, avait neuf points et, avec quatre victoires de suite, pouvait réaliser le meilleur résultat de l'histoire du club. Anderlecht est venu à Paris, et c'était 1-1", a déclaré Emery. Anderlecht n'a jamais perdu au Parc des Princes: en 1992, en Coupe de l'UEFA, les Mauve et Blanc avaient arraché un nul vierge. "Notre ambition est de faire un match complet. Nous allons étudier toutes les options."

Emery ne croit pas que son collègue anderlechtois Hein Vanhaezebrouck fasse tourner en prévision du 'Topper' de dimanche contre le Club Bruges. "Quand on joue la Ligue des Champions, on concentre toutes ses forces sur les 90 minutes. C'est la meilleure compétition du monde."


Objectif première place

Le PSG a réalisé un début de saison tonitruant, avec 13 victoires en 15 rencontres, toutes compétitions confondues, et un bilan parfait en Ligue des Champions: trois victoires, douze buts marqués, aucun encaissé. "J'aime avoir des joueurs compétiteurs, des joueurs qui pensent tous les jours progresser. Mon ambition est de jouer tous les matchs pour gagner. Si on gagne contre Anderlecht, on a la possibilité d'être premier dans ce groupe et de faire un bon chemin en Champions League."

Le PSG sera qualifié pour les 8e de finale s'il réalise un meilleur résultat que le Celtic, qui reçoit le Bayern Munich.