Battue 2-1 à Eupen vendredi dernier, La Gantoise connaît un début de saison catastrophique avec quatre défaites en cinq rencontres. Déjà la défaite de trop pour l'entraîneur roumain Laszlo Bölöni qui a été remercié lundi 25 jours seulement après son arrivée à la place de Jess Thorup. Le Roumain sera remplacé par son assistant Wim De Decker sur le banc mardi à qui les dirigeants gantois veulent donner une chance de faire ses preuves.

"Je veux remercier le président de me donner cette chance. C'est un énorme défi", a déclaré De Decker, qui sera assisté de Peter Balette, devenu directeur technique en début de saison. "C'est à présent à Peter et à moi d'apporter un certain calme dans l'équipe. Nous connaissons les joueurs et savons que ce groupe possède suffisamment de qualités."

Pour sa première comme entraîneur principal, De Decker pourra compter sur le retour de Vadis Odjidja, qui souffrait du genou et avait été testé positif au coronavirus, et de Roman Yaremchuk. L'Ukrainien n'avait pas été repris face à Eupen en raison de la fatigue après les matchs internationaux, selon la communication officielle du club, mais selon des rumeurs, le joueur avait demandé à être transféré. Après la victoire 1-0 contre Malines, fin août, Yaremchuk avait critiqué le style de jeu de Laszlo Bölöni.

Dans un match qui se jouera en une seule manche en raison de la crise sanitaire, les Buffalos n'auront donc pas le droit à l'erreur s'ils veulent atteindre les barrages de la C1. En cas de défaite, La Gantoise sera repêché dans les poules de l'Europa League.