En raison du coronavirus, ce tour qualificatif se dispute en une seule manche. "C'est pour nous un gros avantage que la confrontation avec le Rapid se joue à la Ghelamco Arena", a entamé Kums. "Cela peut jouer à notre avantage. Les supporters nous manquent, c'est vrai. Chaque footballeur veut évoluer dans un stade rempli. Mais il est également vrai que les résultats et notre jeu ne sont pas bons. Les fans ont le droit de râler."

Contre le Rapid, le capitaine Vadis Odjidja sera de retour dans l'entrejeu. "C'est très important pour nous que Vadis revienne", confie Kums. "Il a quelque chose de spécial. Vadis peut amener les gens plus facilement devant le but. Il a des qualités spécifiques que ce groupe peut bien utiliser. Nous avons eu du mal à nous créer des opportunités lors des derniers matchs. Avec lui, ce sera plus facile. Son retour est positif aussi pour moi. Nous nous complétons bien au milieu du terrain. Et il vaut toujours mieux d'être sur le terrain avec autant de bons joueurs que possible."

Vendredi, La Gantoise s'est inclinée 2-1 à Eupen. "Dans les vingt premières minutes, il y a eu beaucoup de pression devant, nous avons eu des occasions, pas des grosses mais tout de même quelques possibilités, et nous avons essayé de récupérer le ballon haut sur le terrain", a analaysé Kums. "Nous devons rééditer cela demain. C'était aussi notre plus grande force l'an passé. A Eupen, nous n'avons pas pu tenir cela. Les circonstances n'ont pas été favorables, avec le carton rouge de Ngadeu. Cela doit aller mieux demain. Nous devons atteindre un plus haut niveau et devons réaliser le match parfait."