Le nouveau format de la compétition prévoit une phase de groupes avec seize équipes. Comme pour les hommes, il y a des sponsors pour l'ensemble de l'événement, les clubs ne peuvent donc pas s'engager individuellement auprès d'organismes pour un match. Le montant à distribuer est plus de quatre fois supérieur à l'actuel. L'UEFA a déclaré que 23% de cette somme serait versée aux clubs non participants des meilleures ligues nationales sous forme de paiements de solidarité. "Nous démontrons ainsi que nous veillons aux intérêts à long terme du sport", a déclaré le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin.

L'UEFA a également pris des mesures pour mieux protéger les joueuses. À partir de la saison prochaine, les clubs participants ont la possibilité d'adapter leur sélection à tout moment pour remplacer temporairement des joueuses, parce qu'elles sont enceintes ou parce qu'elles reviennent d'un congé de maternité.

Il y a déjà 400.000 euros disponibles pour chacun des seize participants à la phase de groupes de la Ligue des Champions. Le prochain vainqueur pourrait gagner, en fonction de ses résultats tout au long de la compétition, jusqu'à 1,4 million d'euros.