L'UEFA a autorisé mercredi les clubs à procéder à trois changements dans la liste des joueurs qualifiés pour la Ligue des Champions et l'Europa League, qui reprendront en août, fermant néanmoins la porte aux recrues estivales: les nouveaux noms inscrits devaient déjà figurer dans l'effectif l'hiver dernier.

"Les équipes seront autorisées à inscrire trois nouveaux joueurs sur leur liste A pour la fin de la saison 2019-2020, à la condition que ces joueurs aient déjà été inscrits auprès du club et qualifiés pour jouer pour ce club au dernier délai d'inscription, à savoir le 3 février 2020 pour la Ligue des Champions et l'Europa League", a expliqué l'instance, après la tenue de son comité éxécutif.

La même règle s'applique pour les formations en lice pour la C1 féminine.

La liste A comporte les 25 noms de joueurs qualifiés pour les compétitions européennes. Les clubs ont déjà eu la possibilité d'en modifier trois éléments à l'issue de la trêve hivernale.

Mais il ne sera pas possible d'ajouter d'éventuelles recrues estivales, alors que la FIFA a autorisé jeudi 11 juin un mercato d'été chevauchant la fin de saison.

L'UEFA a également confirmé que cinq remplacements seraient possibles par match, comme autorisé par le Board (le garant des lois du football) début mai. Cette nouvelle règle, provoquée par la crise sanitaire liée au coronavirus, a été adoptée dans les principaux pays européens qui ont repris.

Mais, à partir de la saison 2020-2021, l'UEFA a prévenu qu'elle retournera à trois changements.

L'instance continentale a annoncé mercredi qu'elle allait organiser un tournoi final à huit (12-23 août) à Lisbonne pour désigner le vainqueur de la prestigieuse Ligue des Champions. La C3 et la C1 dames se finiront sous le même format, respectivement en Allemagne (10-21 août) et au Pays basque espagnol (21-30 août).