"Hazard, la déception totale". Marca n'y va pas par quatre chemins pour décrire la prestation du Diable rouge face à Chelsea. "Le Belge continue de ne faire aucune différence lors de sa deuxième saison à Madrid. Et ce malgré le soutien insistant de Zidane. Son attitude ne l'aide pas..." poursuit le journal madrilène. En cause, sa petite partie de rigolade avec ses anciens coéquipiers après la défaite contre Chelsea.

Marca pointe également un autre problème: Vinicius Junior. Pour le quotidien, le Brésilien est la victime collatérale de l'amour de Zidane pour le Brainois. "Lorsque le Belge revient dans l'équipe, Zizou parie sur lui et laisse le Brésilien de côté. Si Vini a bien montré quelque chose depuis son arrivée à Madrid, c'est qu'il est un joueur dangereux lorsqu'il évolue sur le côté gauche. Avec Hazard sur le terrain, Vinicius disparaît et se déplace à droite. Contre Chelsea, il a fait naufrage à cette position. Mais loin de corriger l'erreur, Zizou l'a remplacé pour garder Hazard sur le terrain."

© D.R.

AS est également revenu sur le comportement de Hazard après le match. Pour l'autre journal sportif de la capitale, cette image est inadmissible. "Il a ri avec ses partenaires comme s'il était encore un joueur des Blues. Malgré sa deuxième titularisation, son niveau était plus mauvais que lors de ses autres apparitions. Ce qui veut dire que ce rire, plus sa mauvaise prestation sont un gros pot de sel qui saupoudre la question de son avenir à Madrid."

Le rédacteur en chef d'AS, Tomás Roncero, n'y allait pas non plus de main morte au sujet du Brainois dans son édito du jour. "Eden Hazard incarne l’échec de ce Real Madrid. Le Belge n’a rien fait pendant ces désespérantes 88 minutes. Même pas dans son ancien jardin… En plus, il fait des blagues après le match avec ses anciens équipiers de Chelsea : il n’a pas compris ce qu’est le Real Madrid. La reconstruction du Real devrait commencer par sa vente. Bye bye Eden !"

Cependant, le journal est plus nuancé par rapport aux échecs madrilènes. "L'avantage d'avoir peu de choix, c'est qu'on ne peut pas trop discuter. Avec 60 blessures durant la saison, Zidane ne pouvait pas faire de miracle. Comme lorsqu'il a choisi Ramos pour remplacer Varane alors qu'il n'avait plus joué depuis mars. Ou encore pour Eden Hazard, l'homme qui a coûté 120 millions. Mais ZZ avait-il un autre choix sur le banc? Potentiellement, il n'y avait personne de meilleur pour entourer Benzema. Même si à Stamford Bridge, il a à nouveau brillé par son silence..."

Forcément déçus, les deux journaux madrilènes sont beaucoup moins sévères avec Thibaut Courtois. Pour eux, El Muro était l'un des rares au niveau ce mercredi. "De retour dans son ancienne maison de Stamford Bridge. Sans toutes ses nombreuses interventions, le Real Madrid aurait pu en prendre beaucoup plus" insistent en coeur les deux journaux.

Du côté catalan, on ne pleure pas la défaite madrilène. Tout comme la prestation d'Eden Hazard. Simplement, le journal Mundo Deportivo titre dans ses pages "Hazard échoue dans son jardin d'Eden" en faisant référence à la pelouse de Chelsea. Avant de poursuivre: "Le Belge passe à nouveau inaperçu dans un match qui condamne le Real Madrid en Ligue des champions".

Une victoire collective pour Thomas Tuchel

En Angleterre, le son de cloche est logiquement différent. Pour le Mirror, "Chelsea est en finale après avoir surclassé le Real. Les Bleus méritaient pleinement leur victoire cumulée 3-1 sur les deux manches. Et donnent rendez-vous à Manchester City en Turquie dans 23 jours."

Le Daily Express souligne lui l'opiniâtreté de Werner: "Le rêve de Timo" titre le journal. "Lui et Mason Mount envoient Chelsea en finale" poursuit-il. Trois journaux anglais soulignent une finale "Full English" avec le Guardian, le Times et Daily Telegraph.

© D.R.

Si plusieurs individualités se détachent, c'est surtout la magnifique prestation d'ensemble qui a impressionné les médias anglais. Comme l'indique Sky Sports: "La victoire de Chelsea sur le Real Madrid est conclue Mason Mount mais est construite par la force collective des Blues sous Thomas Tuchel." Pour le média, "cela aurait dû être une raclée. Chelsea aurait dû épater le Real Madrid avec le nombre d'occasions claires qu'il a créées à Stamford Bridge."

De son côté, L'Equipe estime que "Chelsea rêve plus grand" en première page. Faisant référence à la débâcle parisienne de mardi soir contre Manchester City. Dans ses pages, le journal français pense que "Zidane a fait des mauvais choix. L'entraîneur français a aligné Ferland Mendy, Ramos et Hazard, trois joueurs visiblement hors de forme. Son Real n'a pas pu exister."

Tandis que la Gazzetta dello Sport est assez d'accord avec les médias anglais. "Le résultat, correct en substance, n'exprime pas pleinement ce qui a été vu sur le terrain. Chelsea a gaspillé au moins 5 occasions de marquer. Même si Tuchel doit également remercier le gardien Mendy, auteur de deux arrêts prodigieux sur Benzema en première période."