Dans un match compliqué, Manchester City s'est finalement tiré du piège tendu par les hommes de Diego Simeone. Grâce à un but de Kevin De Bruyne, servi à la perfection par Phil Foden, monté au jeu quelques instants auparavant. La rencontre n'a pas été spectaculaire mais dans la grisaille le Diable est parvenu à faire la différence. Cette victoire sur le plus petit écart des Mancuniens reste un résultat compliqué dans l'optique du match retour à Madrid mais elle donne néanmoins l'avantage à la bande à Guardiola.

Et la presse britannique ne s'y trompe pas. Si Manchester City avait le sourire au coup de sifflet final, c'est bien en grande partie grâce à notre Diable rouge. "Les Citizens ont fini par briser la défense de l'Atlético Madrid et se rendront en Espagne avec un léger avantage grâce à Kevin De Bruyne", a écrit le Mirror.

De Bruyne a obtenu la note la plus élevée pour le Manchester Evening News, à égalité avec Foden, avec un 8 sur 10 : "A conduit City vers l'avant tout au long de la rencontre et son action de qualité avec Foden a permis de faire sauter le verrou", peut-on lire sur le média britannique alors que Sky Sports lui a également attribué un 8.

Sur la chaîne BT, l'ancien joueur de Manchester United, Owen Hargreaves, n'a pas tarit d'éloges pour notre compatriote : "Les grands joueurs font la décision dans les grandes rencontres et c'est précisément ce qu'ont fait De Bruyne et Foden", a-t-il déclaré après la rencontre pour qui "les changements ont changé la rencontre car City avait du mal ."

"Kevin De Bruyne a finalement percé le mur rouge de l'Atlético Madrid pour donner à Manchester City un avantage inestimable après le match aller", a expliqué de son côté le Sun, qui attribue tout autant de mérite au local Phil Foden, "De Bruyne doit remercier le joker de luxe Foden qui a illuminé la rencontre en créant le décalage dès sa première touche de balle."

"Foden est le meilleur joueur de Manchester City"

Pour bon nombre de médias anglais, c'est bien le jeune britannique qui a tout changé : "s'il continue comme cela, il va entrer dans l'histoire comme étant le meilleur joueur anglais en gagnant deux prix par saison", a déclaré Joleon Lescott, ancien Citizen sur BT Sport, "il se distingue aussi par sa bonne mentalité."

"Foden était brillant et imprévisible. Dans ce genre de rencontres, il peut faire la différence", a écrit le Guardian alors que Sky Sports a même été encore plus loin : "Foden est peut-être bien le meilleur joueur de Manchester City à l'heure actuelle", estimant également que c'est lui qui aurait dû obtenir le titre d'homme du match et non De Bruyne.

Dans la presse espagnole, Marca explique simplement ce qui a fait la différence entre les deux équipes : "Problème de qualité. C'est ainsi que l'on peut définir les deux actions qui ont décidé du match. Le tir de De Bruyne a fini au fond des filets alors que celui de Llorente (Ndlr: quelques minutes plus tôt), a terminé dans les mains d'Ederson."

Pour As, De Bruyne était "partout sur le terrain", tout en étant décisif, donnant "l'avantage à City face à l'Atéltico."