La prochaine réunion du comité exécutif de l'UEFA, prévue le mercredi 17 juin, va finalement être allongée d'une journée et s'étirer jusqu'au jeudi 18 juin en raison d'un "agenda très chargé", a-t-on appris vendredi auprès de l'instance.

L'UEFA doit notamment valider les villes hôtes de l'Euro-2020 de foot qui a été reporté en 2021, et entériner les dates et le format de la Ligue des champions interrompue en mars, qui devrait reprendre en août.

Interrogé vendredi par l'AFP, le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a expliqué que l'UEFA allait "finalement faire (la réunion) sur deux jours".

"Je pense que tous les calendriers internationaux, les reprises de championnats et les dates de Ligue des champions et Ligue Europa seront officiels le 18 juin après-midi", a-t-il dit.

"Chaque fédération pourra alors publier ses calendriers. On les a déjà préparés les uns les autres mais on ne peut rien faire sans que l'UEFA ne donne ces dates (...) Je pense que dès le 18 après-midi la Fédération (française) et la Ligue pourront sortir leurs calendriers".

Prévue à l'origine le 27 mai, cette réunion a été reportée au 17 juin en raison de questions "encore ouvertes" concernant "un petit nombre" de villes-hôtes de l'Euro de foot. Elles seront en principe au nombre de douze, réparties dans douze pays.

Le 17 mars, l'instance européenne du football avait annoncé repousser d'un an l'Euro-2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La compétition doit désormais se dérouler du 11 juin au 11 juillet 2021, avec un coup d'envoi à Rome, en Italie, l'un des pays les plus durement touchés par le Covid-19.

Mais cette nouvelle programmation semble poser quelques problèmes à certaines villes hôtes. L'UEFA doit également valider le format de l'épilogue de l'édition 2019-2020 de la Ligue des champions, interrompue en mars au stade des 8e de finale et qui pourrait se faire sous forme de tournoi à partir des quarts de finale.

Jeudi, la ville de Francfort (Allemagne) et sa région ont dit être intéressées par l'organisation de ce tournoi final. Selon Bild, des villes en Russie et au Portugal auraient également fait savoir qu'elles étaient intéressées.