En Belgique, lorsqu’on évoque l’Inter Milan, c’est très souvent pour parler de Romelu Lukaku. Pourtant, le Diable rouge n’est pas le seul attaquant en très grande forme cette saison chez les Nerazzurri.

Né le 22 août 1997 à Bahia Blanca, le jeune attaquant argentin, Lautaro Martinez, est littéralement en train d’exploser en Série A. Celui que l’on surnomme « le taureau », est le fils d’un ancien footballeur, Mario Martinez. Ce dernier ayant placé beaucoup d’espoir en son fils dès son plus jeune âge, il le poussera rapidement à se mettre à jouer au foot pour qu’il puisse continuer à vivre ses rêves à travers son enfant. Le petit Lautaro fera les premières années de sa carrière dans le club de Liniers. A 15 ans, ses performances attirent l’attention des plus grands clubs du pays, à l’image de Boca Juniors. Malheureusement pour lui, ses tests ne se sont pas avérés concluants. « Ils m’ont dit que je n’avais pas assez de puissance ni de vitesse et que je pourrais revenir tenter ma chance si je travaillais sur ces différents points. J’ai ressenti un mélange de colère et de résignation », a déclaré le principal intéressé.

Toujours encouragé par son père, Martinez n’a pas lâché l’affaire et ses efforts ont fini par payer. En janvier 2014, il fini par rejoindre le Racing Club, l’un des géants argentins qui a notamment vu passer dans ses rangs Diego Milito ou encore Diego Simeone. Il a inscrit son premier but avec les professionnels le 30 janvier 2016. Deux ans et demi plus tard, il réalise le rêve de tous les joueurs sud-américains : signer dans un club européen. En effet, le buteur argentin s’est engagé avec l’Inter Milan, alors entraîné par Luciano Spalletti, jusqu’en 2023 durant l’été 2018. Son transfert a coûté 25 millions d’euros à la direction milanaise.

Après une première année correcte en Italie, où il aura inscrit 9 buts en 35 rencontres toutes compétitions confondues, Martinez est en train de faire son trou cette saison aux côtés de Lukaku. En l’espace de 20 matchs, il en est déjà à 13 buts et 3 passes décisives. Des statistiques stratosphériques qui n’ont pas échappé aux plus grands clubs d’Europe. D’après la presse espagnole, le FC Barcelone aurait fait de Lautaro Martinez sa grande priorité pour en faire le successeur de Luis Suarez. Mais le jeune buteur ne se voit pas quitter l’Italie de sitôt. «Pour moi, l’Inter est ma maison, j’y passe le plus clair de mon temps et cela compte beaucoup pour moi. Les gens m’ont montré leur affection dès mon premier jour et pour un footballeur et même pour un homme, c’est fondamental. Je veux continuer à travailler et à démontrer, avec humilité, que je suis à la hauteur pour endosser ce prestigieux maillot. Mon objectif est de rendre fier les tifosi et ma famille qui, objectivement, souffrent plus que moi. »

Il porte pour la première fois le maillot de l’équipe nationale d’Argentine lors de la rencontre Espagne-Argentine, en mars 2018. Monté au jeu à la 59e minute à la place de Higuain, son premier match ne restera cependant pas un super souvenir pour lui, son équipe s’étant faite ridiculiser 6-1. Malgré une très forte concurrence à son poste (Aguero, Higuain, Dybala…), l’attaquant de l’Inter accumule les minutes et prend de plus en plus d’ampleur dans le noyau de Lionel Scaloni.

Ce mardi soir, les Milanais jouent leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions face au Barça. Une victoire devrait leur permettre d’assurer leur ticket pour le tour suivant. Une contre-performance, en revanche, devrait leur coûter l’élimination (il faudrait alors que Dortmund se fasse accrocher à domicile face au Slavia Prague). Le technicien italien Antonio Conte aura bien besoin de sa pépite pour créer l’exploit face à des Catalans déjà qualifiés.