Les bons élèves des championnats nationaux au cours de la saison écoulée pourraient louper l'Europe si les championnats n'arrivent pas à leur terme.

Le flou est presque total autour de la fin des championnats européens et des Coupes d'Europe. Réunie hier, l'UEFA espère que les compétitions nationales puissent arriver à leur terme avant le 3 août pour que l'UEFA puisse ensuite organiser la fin de la Ligue des Champions et de l'Europe League. 

Mais pour l'instant, il n'existe aucune certitude concernant la reprise des différents championnats. Et selon le quotidien la Republicca, dans un tel cas, ce ne sont pas les fédérations mais bien l'UEFA qui décidera des qualifiés pour les compétitions européennes pour la saison prochaine. Et elle pourrait le faire sur base du coefficient européen plutôt que sur les positions au classement de chaque championnat avant l'interruption.

En Belgique, ce serait Gand (38e au Ranking) et non le Club Bruges (en tête de la Pro League) qui serait directement qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions... et serait accompagné d'Anderlecht (42e au Ranking) qui disputerait les préliminaires de la coupe aux grandes oreilles.

En Europa League, Genk (55e au Ranking) se qualifierait directement pour la phase de poules tandis que le Club Bruges (57e au Ranking) et le Standard (74e au Ranking) devraient passer par les tours préliminaires.

Dans ce cas de figure, Charleroi (3e en Pro League) et l'Antwerp (4e) ne seraient pas européens la saison prochaine.

Ce scénario risque fort de faire grincer des dents car quelques bons élèves dans leur compétition nationale respective risqueraient de passer à côté des prestigieuses coupes européennes et risquent donc de s'y opposer fortement.

En essayant de trouver des solutions, l'UEFA entretient un flou de plus en plus omniprésent.