L'ailier portugais a donné l'avantage au Besiktas face au Dynamo Kiev.

Comme il l'a rappelé à l'Euro, Ricardo Quaresma n'est pas mort. Souvent réserviste avec la Seleçao, il s'était pourtant montré décisif en huitième de finale face à la Croatie. Et en club, ce n'est pas mal non plus, comme peuvent en témoigner les Ukrainiens du Dynamo Kiev.  Impitoyable, le Portugais s'est servi d'eux comme victimes pour prouver encore un peu plus qu'il en avait toujours sous le pied.

A la demi-heure de jeu de cette deuxième rencontre de Ligue des Champions, l'alter ego maléfique de Cristiano Ronaldo n'a pas sorti sa légendaire trivela, mais un superbe coup franc aux dix-huit mètres. Un ballon magnifiquement travaillé qui nettoie la lulu d'un Artur Rudko impuissant... et fait se lever le bouillant public stambouliote.

Un vingtième but en compétitions européennes, tout simplement magistral !