Après son match nul (3-3) à l'aller chez lui, le Club de Bruges va devoir aller chercher sa qualification en terre turque, à Basaksehir Istanbul, en match retour du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions mercredi (19h45).

Le Club avait pourtant très bien entamé sa double confrontation, menant de deux buts à la pause grâce à Emmanuel Dennis, nouveau venu dans la Venise du Nord, et Stefano Denswil, sur coup-franc. Mais le scenario du second acte a été tout différent. Des cadeaux brugeois ont en effet permis aux Turcs d'inverser la tendance (2-3). Un nouveau coup franc victorieux du Néerlandais Denswil a toutefois remis les 'Gazelles' dans la course à la qualification. "Grâce à cette réalisation, tout reste possible au retour", avait déclaré Ivan Leko après le match aller pas tout à fait rassuré après la victoire, pourtant large, 0-4 à Lokeren en ouverture du championnat ce week-end.

"Comme le match de mercredi, la rencontre à St-Trond n'a pas été parfaite, même si j'ai vu de belles choses", a commenté Ivan Leko mardi en conférence de presse à la veille du duel européen à Istanbul. "Ce n'était pas mauvais bien entendu. Comme mercredi, ce n'était pas une débâcle comme je l'ai lu. Comme toujours, la vérité est entre les deux. C'est important de gagner le dernier match précédent une rencontre de Coupe d'Europe. Nous continuons à construire notre équipe et un succès est toujours bon pour la confiance pour continuer dans cette voie. Il faut gagner demain (mercredi), on le sait. Le plus important est l'organisation défensive. Il ne s'agira pas de laisser des trous en défense, mais nous allons tout faire pour gagner bien sûr".

Lior Rafaelov était plus positif et saluait la victoire à Lokeren. "Nous avions perdu là-bas l'an dernier et commencer un championnat par une victoire est toujours très important", a souligné l'Israélien. "En outre, nous n'avons pas encaissé. Ce qui est très bon pour la confiance. Nous croyons tous en nos possibilités et sommes convaincus que la manière d'évoluer est la bonne. Le faire avec une victoire est bien entendu bon pour la confiance et le sentiment est meilleur".

Si les Brugeois se qualifient, ils disputeront donc les barrages de la voie de la Ligue (15-16 / 22-23 août), et pourraient y affronter des clubs tels que le FC Séville, Naples ou Liverpool. En cas d'élimination, ils seront reversés en barrages de l'Europe League (17 et 24 août) où ils bénéficieront du statut de tête de série.