A peine connait-on les seize équipes qualifiées pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, qu'on sort les calculettes pour envisager les futures affiches européennes.

Pour connaitre le tirage au sort précis des 1/8e de finale de la C1, effectué depuis le siège de l'UEFA à Nyon (Suisse), il faudra attendre lundi et une poignée de minutes après 12h.  

Mais étant donné qu'il n'y a que cinq nations représentées parmi les seize équipes réparties en deux pots, et qu'il est impossible de rencontrer un club provenant soit de la même poule, soit d'un même pays, on peut déjà faire des calculs. 

C'est précisément ce qu'a fait un journaliste espagnol. Sur base des probabilités que deux équipes se rencontrent, il a publié un tableau sur son compte Twitter, qui récapitule toutes les possibilités de tirage.


Les équipes qui ont terminé premières de leur groupe (classées dans les ordonnées) rencontreront donc celles qui ont terminé à la deuxième position (classées dans les abscisses). Parmi ces équipes classées deuxièmes, il faut retirer celles qui proviennent du même pays ou de la même poule. 

Par exemple, le Barça ne pourra pas tomber contre Dortmund puisqu'ils ont affronté les Allemands durant les phases de poule. Qui plus est, ils ne pourront pas tomber sur le Real Madrid et sur l'Atletico Madrid, qui proviennent également d'Espagne. La bande à Messi tombera donc sur Chelsea, Tottenham, Naples, Lyon ou l'Atalanta. 

Précisons encore qu'il y a davantage de probabilités de voir des duels entre des équipes espagnoles et anglaises, celles-ci étant les plus représentées parmi les 16 qualifiées. 

On remarque donc qu'il y a 23,377% de chances de voir un choc entre le Barça et Chelsea. La probabilité de cette affiche devance celles de Valence-Tottenham (22,677%), Manchester City-Atlético et Liverpool-Atlético (22,627%). Avec le Real Madrid, Eden Hazard a 21,878% de chances d'affronter Manchester City ou Liverpool.