C'est un match que nous n'oublierons peut-être jamais. Et les records non plus. Enfin, cela dépendra aussi énormément du match retour.

8 buts sur une rencontre avec deux retournements, de 1-0 à 1-2, puis de 2-3 à 5-3, le scénario du match aller était déjà exceptionnel. Et si ce n'était pas fini ? Un coup d'œil dans le rétro nous apprend que des scénarios aussi fous se sont déjà produits. Pensons par exemple à cette double confrontation de 2003/2004 lors de laquelle le Milan AC avait remporté 4-1 le match aller face au Deportivo La Corogne… avant de s'effondrer 4-0 au retour. Cette double confrontation est tout simplement la plus belle remontée de l'histoire de la Ligue des Champions.


Alors Monaco en est-il capable ? D'après les statistiques des rencontres européennes, ils ont encore 40% de chances de se qualifier ! Et ce n'est pas comme s'ils ne l'avaient jamais réalisé.

Toujours au cours de cette même saison 2003-2004, le club monégasque écrivait la plus belle page de son histoire. Après le 8-3 infligé par Monaco au Deportivo (encore eux !) en phase de groupe, la légende commence à s'écrire en 1/4 de finale face au grand Real Madrid. Défaits 4-2 à Santiago Bernabeu, les Monégasques l'emportent 3-1 au retour (avec un Ludovic Giuly intenable, un Morientes revanchard face au club qui le détenait et le tout, malgré l'ouverture du score de Raùl en début de match retour !).


Deux buts de retard à l'aller, victoire au retour, ça ne vous dit rien ? On vous avoue que pour le spectacle, on ne serait pas contre...

Pour les amoureux des statistiques, on en a encore un peu, on vous le met quand même ?

  • Plus grand nombre de buts marqués sur un match de Ligue des Champions : Borussia Dortmund - Legia Varsovie 8-4 (12 buts) en 2016/2007


  • Plus grand nombre de buts marqués sur un match de phase finale de Ligue des Champions : Lyon - Werder Breme 7-2 (9 buts) en 2004/2005

  • Plus grand nombre de buts marqués sur une confrontation aller-retour de phase finale de Ligue des Champions : (attention, ça pique) Bayern Munich - Sporting Portugal 12-1 (13 buts) sur les deux matchs en 2008/2009