Le PSG tient sa vengeance. Ce mardi, les joueurs de Pochettino ont éliminé (très) difficilement le Bayern Munich. Grâce à leur victoire acquise à l'aller (2-3) et une courte défaite au retour (0-1), ils ont exorcisé la défaite en finale face à ces mêmes Bavarois en août dernier. Forcément, la presse française et européenne a fortement couvert cet événement. Revue de presse.

"Paris libéré"

"Le cri du coeur" . En Une, le journal L'Equipe est revenu sur le jusqu'au-boutisme des joueurs du PSG. Dans ses pages, le quotidien français admet également que les Parisiens ont eu chaud. "Paris chahuté, Paris apeuré, mais Paris libéré. (...) Ce fut encore compliqué pour les Parisiens mais, à défaut d'avoir réussi à concrétiser leurs nombreuses opportunités, ils n'ont été pris à revers qu'une seule fois et passent donc l'écueil des quarts de finale au bénéfice du plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur."


Pour Le Parisien, le PSG a été "Enorme!". Très optimiste, le journal francilien estime que "Paris s’ouvre en grand la route du sacre en Ligue des champions". "Sa qualification pour les demi-finales de Ligue des champions, malgré une courte défaite au match retour, une nouvelle fois contre un géant d’Europe, propulse le PSG un peu plus près de son rêve."

Dans ses pages, nos confrères de l'hexagone ont également insisté sur la prestation de la star brésilienne: "Neymar, brillant mais frustrant". Parfois insolent de talent, l'Auriverde a également touché trois fois les bois en cinq minutes pendant cette rencontre. "Dans tous les bons coups, le Brésilien a manqué de réussite devant le but de Neuer et a fait planer le doute sur la qualification parisienne pour les demi-finales de la Ligue des champions jusqu’au bout."


"Neymar Stellaire"

Les médias européens ont également salué le match de l'étoile brésilienne. Et notamment les Italiens de la Gazzetta dello Sport qui lui ont attribué une note de 7,5 pour un "Neymar stellaire" qui a été couronné homme du match. "Les Parisiens sont entrés dans une phase de maturité, de conscience technique et d'application mentale, et avec une organisation tactique capable de supporter les deux phénomènes d'attaque" a analysé le journal sportif italien en évoquant la relation technique entre Mbappé et Neymar.

En Espagne aussi, on a suivi la rencontre du numéro 10 parisien avec attention. Surtout lorsque l'on connaît les rumeurs dont il fait l'objet pour un retour en Catalogne. "Récital du match de l'ex-joueur de Barcelone", affirme ainsi Mundo Deportivo, quotidien catalan. "Le Bayern tombe sur ses pieds face à un Neymar imparable", résume aussi le journal Sport en Espagne.

En Allemagne, la soupe à la grimace

Forcément, en Allemagne, on digère plus difficilement cette élimination. A commencer par Bild, le plus grand journal allemand. "Comme c'est amer" titre le quotidien. Tout en reconnaissant l'élégance du trio magique parisien. "Paris livre avec Neymar, Mbappé et Di Maria un football magique"

© Twitter

Pour la version allemande de Sky Sports, les absences du Bayern auront coûté très cher à la bande de Flick. "L'instinct de tueur de Lewandowski a manqué. (...) Avant même le coup d'envoi du 100e match à élimination directe du Bayern en C1, le Bayern a connu une mauvaise nouvelle. L'espoir de voir Leon Goretzka sur la pelouse n'était pas réaliste selon Flick. Lui et Lewandowski ont manqué la rencontre comme Serge Gnabry, Niklas Süle, Marc Roca, Corentin Tolisso et Douglas Costa. Tandis que le PSG n'a manqué que de Marquinhos et Icardi".

Enfin, selon Sportschau, un autre média allemand, il estime que "Les deux équipes ont complètement échangé les rôles du premier match dans un quart de finale retour passionnant et fou".

Après cet exploit européen, le PSG a donc validé son ticket pour le dernier carré. Ils connaîtront leur futur adversaire ce soir après la rencontre opposant le Borussia Dortmund à Manchester City.