La sixième fois a été la bonne pour le PSG, qui s'est imposé 1-4 sur le terrain du FC Barcelone mardi en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Kylian Mbappé a signé un triplé pour les Sangermanois, qui ont marqué lors de leurs 20 derniers déplacements en C1. Malmené en championnat, Liverpool a battu Leipzig 0-2, sur terrain neutre au stade Ferenc Puskas de Budapest. Les matches retour sont prévus le mercredi 10 mars.

Le PSG a lancé la première alerte mais parfaitement servi par Marco Verratti, Mbappé a raté son contrôle et n'a pas profité de la sortie approximative de Marc-André ter Stegen (1ère). Omniprésents, les Sangermanois manquaient toutefois d'un peu justesse quand il fallait trouver les bons décalages et de puissance au moment de propulser le ballon au fond comme Mauro Icardi (19e). Le Barça n'avait causé qu'une seule frayeur à Keylor Navas par Antoine Griezmann (14e) quand l'arbitre a sifflé un penalty pour une faute de Layvin Kurzawa sur Frenkie de Jong. Lionel Messi a ainsi marqué son 20e but de la saison toutes compétitions confondues (28e, 1-0).

Mais l'égalisation est tombée rapidement: Verratti a servi Mbappé, qui a effectué un superbe enchaînement ponctué d'une frappe puissante du gauche (32e, 1-1).


A la reprise, le PSG a pris l'ascendant mais le tir de Verratti a été contré par Gérard Piqué (49e) et la reprise de Moise Kean a été déviée avec la main opposée par Ter Stegen (50e). Les Parisiens étaient bien présents et sur un centre d'Alessandro Florenzi contré par Piqué, le ballon est revenu sur Mbappé, qui a conclu du gauche (65e, 1-2).

Le PSG était maître des lieux et Kean, libre de tout marquage, a placé une tête piquée à bout portant sur un coup franc lointain de Leandro Paredes (70e, 1-3).


Et idéalement servi par Julian Draxler dans la surface catalane, Mbappé a enroulé une frappe sans élan (85e, 1-4).


Liverpool prend option sur la qualif

A Budapest, où le match s'est joué en raison des restrictions imposées par les autorités allemandes concernant les vols en provenance de l'Angleterre, il y a eu de l'intensité et des occasions en première période entre Leipzig et Liverpool, où Divock Origi est resté sur le banc. Le premier gros avertissement a été pour Liverpool: sur un centre d'Angelino, Dani Olmo a vu sa tête plongeante heurter le montant d'Alisson (5e). Par la suite, les Reds ont eu davantage le ballon grâce à un pressing mieux animé et plus dynamique. A un moment, Leipzig n'y était plus mais un lob d'Andrew Robertson a rebondi sur le haut de la transversale alors que Peter Gulacsi accourait vers son but (32e).

Leipzig semblait avoir mis le pied sur le ballon quand Marcel Sabitzer a manqué une passe en retrait pour Lukas Klostermann. Mohamed Salah l'a interceptée avant d'ajuster le gardien hongrois (53e, 0-1). Les Reds ont alors laissé venir Leipzig et sur un long ballon, Sadio Mané a filé seul au but avant de battre Gulacsi (58e, 0-2).

Revivez les rencontre via notre multilive commenté