La large victoire au Portugal ne les a pas placés dans un état de suffisance. Empêtré dans un calendrier compliqué, Liverpool se méfie encore des Lisboètes. "Tous les joueurs de Benfica méritent toute notre attention", a analysé Alisson. "Ils ont tous beaucoup de qualités. Je suis focalisé sur les attaquants. Il faudra se méfier de Rafa Silva. Darwin est en train de démontrer qu’il est un grand attaquant, en inscrivant un hat-trick dans son dernier match, ce qui montre l’importance qu’il a dans cette équipe. Et Everton (Ribeiro), je le connais, je connais son potentiel, j’espère vraiment qu’il développe tout ce potentiel pour Benfica. C’est une belle personne. Un excellent collègue aussi."

Jürgen Klopp s’est montré plus optimiste que son portier en évitant de penser à une éventuelle remontée surprise. "Mauvaise nouvelle pour Benfica, c’est Anfield."

L’entraîneur allemand devrait remanier son équipe. L’actuel deuxième de Premier League retrouve Manchester City samedi en demi-finale de la FA Cup avant d’affronter en championnat Manchester United trois jours plus tard.