Les FC Brugeois a été corrigé jeudi à Naples (5-0) dans le cadre de la 1e journée de l'Europa League. Michel Preud'homme a expliqué cette défaite par les nombreuses fautes défensives de son équipe.

"Pour obtenir un résultat ici, nous devions être au top sur le plan défensif. Ce que nous n'avons assurément pas été", a déploré l'entraîneur sur le site du club. "La phase initiale a été décisive. Deux de leurs passes se sont transformées en buts alors que des nôtres n'ont rien donné. Du coup, la confiance tombe bien bas et vous vous mettez en difficulté. Nous aurions dû être nettement meilleurs sur le plan défensif".

"Nous nous sommes de surcroît heurtés à une équipe de Naples très forte, qui a rapidement pris confiance", a poursuivi MPH. "Leur passing était très précis et les ballons arrivaient à destination. En seconde période, nous avons essayé d'apporter du poids en alignant des joueurs défensifs, mais chaque ballon en profondeur était dangereux. Leur compartiment offensif a été très fort. Nous devons maintenant trouver des solutions. Nous avons travaillé dur, mais peut-être devons-nous travailler encore davantage ou autrement pour recouvrer la confiance."