Le Special One a encore fait parler de lui face à l'Olympiakos en Ligue des Champions.

Mal embarqué à domicile face aux Grecs de l'Olympiakos, Tottenham a renversé la vapeur pour finalement s'imposer 4-2 dans son avant-dernier match de la phase des poules. Selon le coach des Spurs José Mourinho, cette victoire, les Londoniens la doivent, en partie, à un ramasseur de balle.

Alors que le score n'était encore que de 1-2, le ballon sort en touche mais est rapidement transmis par un ramasseur de balle à Serge Aurier qui l'attendait pour faire la remise en jeu. Tellement rapidement, que les Grecs n'ont pas eu le temps de se remettre en place et de se réorganiser. Tottenham en a profité pour se porter vers l'avant, Aurier passant le ballon à Lucas Moura qui a centré dans la surface où se trouvait ce diable de Harry Kane pour mettre le ballon au fond des filets et remettre les deux équipes à égalité.

Directement après le but, Mourinho est allé voir le jeune ramasseur de balle pour lui taper dans la main et le serrer dans ses bras en signe de remerciement. Au micro de la chaîne BT Sport, le nouvel entraîneur des Spurs est revenu sur ce moment: "Il a bien lu le jeu, il a compris le jeu et il a fait une passe décisive importante. C’est un beau moment pour lui, il ne l’oubliera jamais."


Avec ce succès, Tottenham s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.