Souvenez-vous: le 8 décembre dernier, les joueurs du PSG et du Basaksehir quittent en coeur la pelouse du Parc des Princes. En cause, le quatrième arbitre, Sebastian Colțescu. Ce dernier aurait eu des propos racistes à l'encontre de Pierre Webo. Le Roumain avait utilisé l'expression "Negru" afin de désigner l'adjoint camerounais. L'ancien attaquant de Mouscron et de Chelsea, Demba Ba, s'était alors levé afin de protester contre les mots du Roumain.

Après ces événements, qui avaient conduit à l'arrêt du match (remporté par le PSG le lendemain avec d'autres arbitres pour la petite histoire), l'UEFA avait promis qu'une enquête allait être réalisée.

Le journal roumain Pro Sport s'est procuré ce rapport en exclusivité. Selon le journal, l'instance européenne a conclu que les mots prononcés par Sebastian Colțescu ne peuvent pas être assimilés à du racisme. Aucune mesure disciplinaire ne sera donc prise contre l'arbitre.

"Les expressions roumaines "Negru" ou qui en anglais sont traduites par "le noir", pour identifier le deuxième entraîneur de Basaksehir, M. Webo", explique le rapport. "Selon le rapport linguistique, les expressions roumaines "negru" ou "şi ăla negru" n'ont pas de connotations péjoratives ou négatives. Les dictionnaires anglais les plus pertinents déclarent explicitement que le terme 'noir' utilisé comme adjectif, comme il résulte des expressions roumaines mentionnées ci-dessus, n'est pas offensant. De plus, le mot 'noir' est largement utilisé par les organisations antiracistes et leurs millions d'adeptes précisément pour lutter contre le racisme", précise l'UEFA.

L'arbitre roumain ne sera donc pas attaqué grâce à la ressemblance entre les deux mots. "Bien qu'elles puissent être considérées comme controversées dans le contexte dans lequel elles ont été dites et en raison de la phonétique similaire entre le mot roumain "negru" et le terme anglais péjoratif "negro", ne peut être perçue comme discriminatoire ou raciste. Par conséquent, cela ne constitue pas un comportement punissable" conclut le rapport.