Si quelqu'un est bien placé pour parler de Liverpool, c'est Simon Mignolet. Dans un podcast sur Sporza intitulé "De Tribune", le portier du Club de Bruges a abordé le match délicat qui attend les Reds face au Real ce mercredi soir. Menés 3-1 après le match aller à Madrid, les hommes de Jurgen Klopp sont face à une montagne.

Mais pour Mignolet, elle n'est pas impossible à franchir. "Forcément, cela sera très difficile", commence-t-il. "Mais avec Liverpool, on ne sait jamais. Traditionnellement, ils ont déjà remonté des situations plus mal embarquées encore. Comme après la défaite 3-0 en 2019 contre le Barça ou la remontée incroyable contre Milan en 2005. Avec Liverpool, tout est possible."

Cette saison, les Reds connaissent un vrai trou d'air. Après avoir roulé sur la Premier League l'an dernier, ils sont actuellement sixièmes et se battent pour une qualification européenne. Du jamais vu depuis 2016. Les raisons de cet échec sont multiples. Pour le portier, cet échec porte principalement un nom: Virgil Van Dijk. "C'est la pièce qui stabilise toute l'équipe. Sans lui, le jeu de cartes s'effondre. Lorsque j'étais encore là, il y avait un Liverpool avec et un Liverpool sans Virgil Van Dijk. Il est arrivé lorsque j'étais déjà sur le banc. Et même de cette place, on pouvait voir son importance. Car nous encaissions tellement moins de buts avec lui."

Autre fait important: l'absence de public. Pour un club comme Liverpool et dans un stade comme Anfield, cette donnée ne peut-être négligée pour le numéro deux des Diables. "Dans une compétition compliquée comme la Premier League, il faut s'accrocher et faire des séries de résultats. Lors des deux dernières saisons, Liverpool donnait l'impression d'être imbattable. Mais lorsque vous êtes dans une spirale négative, cela devient compliqué de gagner des matchs. Et encore plus sans public à domicile. Désormais, les équipes qui se déplacent ont l'idée que quelque chose peut se produire. Auparavant, elles se disaient "oups' et avaient peur de se rendre à Anfield."

Arrivé en 2013, le gardien est resté pendant six saisons sur les bords de la Mersey. Et il a encore beaucoup d'amis au sein du club. Dont un certain Jurgen Klopp. "Oui j'ai encore des nouvelles de temps à autre. Par exemple, juste avant le tirage au sort de la C1, il m'a envoyé un message car nous aurions pu tomber dans la même poule. J'ai également des contacts assez réguliers avec l'entraîneur des gardiens."

Et les joueurs là-dedans? "On essaye d'interagir via les réseaux sociaux. Mais ils ont encore plus de matchs que nous. Donc tout le monde est fortement occupé."

Lors de son périple sous l'entraîneur allemand, Mignolet a d'abord été titulaire avant de perdre progressivement sa place face à Karius et surtout, Alisson. Pourtant, l'Allemand avait avoué que Mignolet était "le joueur le plus professionnel" avec lequel il ait jamais travaillé.

En tout, le portier a joué 204 matchs en six saisons pour Liverpool pour 66 clean sheets et 266 buts encaissés.