Découvrez les réactions après Séville-Leicester et Porto-Juventus.

Jovetic (au micro de beIN Sports Espagne): "C'était un match très compliqué. Nous le savions, l'adversaire a une bonne équipe et en Ligue des champions ils ont très bien joué cette saison. Je crois que ce soir nous avons joué bien mieux qu'eux. Nous avons eu beaucoup d'occasions et nous aurions dû marquer davantage parce qu'en l'état, tout reste ouvert. En Ligue des champions, il faut marquer sur toutes les occasions qu'on se crée, sinon cela devient difficile. Pour le match retour, le but (de Leicester) est important. Nous devons bien nous préparer et essayer d'aller gagner là-bas. Avec un score de 2-0 nous serions plus relâchés, mais avec ce score-là, rien n'est assuré."

Jorge Sampaoli (au micro de beIN Sports Espagne): "Nous avons été très supérieurs dans le déroulé du match, avec une dizaine d'occasions nettes, mais nous n'avons pas creusé l'écart autant que nous le souhaitions et ils ont fini par marquer. Il faut attendre le match retour, qui sera difficile comme ce soir, mais je crois que mon équipe méritait mieux. L'adversaire produit ce genre de football, où il profite de la moindre occasion. Nous irons là-bas (à Leicester) pour gagner le match et obtenir la qualification. Se créer autant d'occasions contre un adversaire aussi regroupé derrière n'est pas facile et mon équipe y est parvenue. Hélas, elle n'a pas eu la chance de marquer plus. Le football est comme ça."

Claudio Ranieri (au micro de beIN Sports Espagne): "Séville est une grande équipe, avec de grands joueurs et beaucoup de qualité. Ils peuvent marquer à n'importe quel moment et nous avons beaucoup souffert. Mais nous le savions. Au début du match nous avions un peu la peur de jouer, de garder le ballon et de chercher des solutions. Petit à petit, nous avons pris confiance. Nous avons fait un bon match par rapport à ce que nous sommes capables de faire en ce moment. En fin de rencontre, nous avions gardé plus de forces qu'eux et nous avons commencé à presser. Le but (de Vardy) laisse ouvert le match retour, c'est très important. Nous savons qu'ils restent favoris mais nous savons aussi que nous sommes toujours capables de marquer un but. A la maison, nous avons fait de beaux matches récemment, même si cette saison est bizarre pour nous."


Porto-Juventus: les réactions

Massimiliano Allegri (sur la chaîne italienne Mediaset Premium): "L'équipe a fait un bon match, avec de la personnalité. On a eu la partie en mains, même quand ils étaient 11. Les joueurs ont été patients. Ensuite, on a eu des occasions de 3-0 mais c'est un bon résultat. On est dans la période la plus importante de la saison. Il faut l'affronter avec beaucoup d'enthousiasme et d'envie. On a encore des marges d'amélioration mais les garçons ont fait preuve d'une grande maturité."

Marko Pjaca (sur la chaîne italienne Mediaset Premium): "Bien sûr, je suis très heureux. C'est une victoire importante pour nous, qui nous offre un avantage important pour le match retour. Je suis content de mon but mais surtout de la victoire. On a un bel avantage mais on doit être sérieux au retour. Tout peut changer en une seconde, on le sait. Mais si on a la bonne attitude, ça devrait aller."

Miralem Pjanic (sur la chaîne italienne Mediaset Premium): "La première période a été assez bien gérée mais Porto a bien fermé les espaces. Ils prennent peu de buts, ils sont sérieux, on le savait. On les a fatigués et ensuite on a pu marquer, en restant tranquilles, en attendant le bon moment sans s'affoler. C'est un résultat mérité et très bon. Avec ce système (4-2-3-1), on a plus de solutions. Je me sens bien à ce poste. Il faut féliciter toute l'équipe. C'est une belle victoire et on a mérité ce résultat. Après l'expulsion, ils se sont tous mis derrière le ballon. On avait peu d'espaces. Ce n'est pas simple, mais on a bien géré, on a été efficaces au bon moment. Ca n'est pas fini, il faut conclure le travail."

Dani Alves: "J'avais très envie de jouer ce match. J'ai eu le bonheur de pouvoir aider mon équipe à obtenir un résultat important, sur le terrain d'un adversaire très difficile. Nous avons fait un grand match. Je pense que l'exclusion ne nous a pas vraiment aidée, car nous avions la possession du ballon mais c'était difficile de trouver la brèche. Dans cette compétition jamais rien n'est décidé, même avec ce résultat."

Alex Sandro: "Nous sommes évidemment heureux. Nous nous étions préparés pour un match difficile car, même réduit à dix, Porto a bien joué. C'est une équipe forte, qui s'est battue jusqu'au bout. Rien n'est joué, donc nous devrons rester concentrés et travailler dur."

Nuno Espirito Santo: "L'exclusion (d'Alex Telles) est déterminante car tout est devenu plus difficile pour nous. Mais je tiens à souligner le travail réalisé par mon équipe, qui a résisté jusqu'à la 72e minute. L'équipe a tout donné et c'est le plus important. La qualification est devenue très difficile mais ce n'est pas fini. Nous irons à Turin pour nous battre jusqu'au bout."

Iker Casillas: "C'était déjà difficile d'affronter une équipe comme la Juve à onze, alors à dix... La rencontre a complètement changé, ainsi que la mentalité des deux équipes. Il a fallu courir et se battre, mais dès qu'on a commis des erreurs, ils en ont profité pour marquer deux buts et repartir avec un résultat très clair. La qualification est très difficile."

Danilo Pereira: "Après l'exclusion nous n'avons plus réussi à mettre en place notre stratégie. C'est une erreur qui a changé le cours du match. Face à une équipe comme la Juventus, nous avons manqué un peu de concentration et ils ont tué le match. La qualification est difficile, mais rien n'est impossible."