Meunier a été averti et sera suspendu au retour. Mais il y croit encore pour Paris.

Il avait avoué, avant la rencontre, ne pas bien connaître Haaland, qu’il n’avait jamais affronté. C’est désormais chose faite. Et on peut dire que Thomas Meunier, comme le PSG, va se souvenir du Norvégien.

Thomas, vous êtes tombé sur un crack.

"Oui, ce que Haaland fait à 19 ans est incroyable… Son deuxième but, quelle maturité. On ne le craignait pas spécialement lui mais toute cette grande équipe de Dortmund, très dangereuse tant en possession qu’en contre. Et qui est capable de se sublimer à domicile. Elle l’a prouvé."

Heureusement, il y a ce but de Neymar.

"Il est important mais le partage aurait été parfait. On n’a pas joué le match qu’on devait. Cela a été irrégulier, on a senti de la fatigue dans l’équipe, due à notre programme chargé."

Vous allez pouvoir vous reposer au retour : vous serez suspendu.

"Oui même si je ne savais pas que j’étais menacé… Cela m’énerve. Si je l’avais su, je n’aurais pas fait cette faute…"

Au retour, l’équipe devra montrer un autre visage sans vous ni Marco Verratti.

"J’ai confiance. À domicile, on parvient toujours à mettre une certaine pression sur l’adversaire. À nous d’utiliser nos arguments pour faire en sorte que ça passe mais je n’en doute pas. Un but peut être suffisant. On doit être costaud défensivement et on sait qu’on aura des occasions. Il faudra les marquer."