1-1 balle au centre. Ce mardi, Chelsea et le Real se sont quittés dos à dos. Les deux équipes se donnent déjà rendez-vous mercredi prochain pour, éventuellement, un véritable feu d'artifice. Comme à son habitude Thibaut Courtois a été décisif lors de cette rencontre tandis qu'Eden Hazard a été plutôt discret lors de sa montée au jeu. Revue de presse après cette demi-finale aller de la Ligue des champions.

"Le Real Madrid a un ange"

En première période, les Merengue ont été fortement dominés. Surtout dans le coeur du jeu où les petits formats londoniens ont facilement déjoué le pressing madrilène. A la 9e minute, le premier fait de match se déroule avec une occasion en or détournée par la Pieuvre.

L'un des tournants de la rencontre selon AS. "A la 9e minute, il a réalisé l'un des arrêts les plus importants de la saison sur un tir à bout portant de Werner. Durant toute la rencontre, il a été sûr de lui sur les centres latéraux. Il n'a laissé aucune chance à son ex-club. Aujourd'hui, il est probablement le gardien de but le plus en forme de la planète." Pour donner les notes de ses joueurs, le journal de la capitale titre même: "Courtois est l'ange de Madrid". Une phrase qui en dit long sur son importance à la Maison Blanche.

Marca aussi n'a pas manqué de souligner ce sauvetage. "En début de match, Thibaut Courtois a effectué cet arrêt pour éviter le but de Timo Werner. Le gardien a fait un miracle dans cette intervention" a souligné l'autre journal de la ville madrilène.

De son côté, Eden Hazard n'aura pas convaincu. Entré peu après l'heure de jeu, il n'est pas parvenu à peser sur la rencontre. Contrairement au match de ce week-end face au Bétis Séville. Pour AS, le Diable a été invisible. "C'était le premier changement de Zidane. Son entrée ne s'est pratiquement pas fait remarquer" insiste le journal.


"Benzema a changé le match"

Les années n'ont pas d'emprise sur lui. A 33 ans, Karim Benzema a une nouvelle fois prouvé, s'il en avait encore besoin, qu'il faisait partie des meilleurs attaquants au monde. A la fin de la rencontre, Zidane s'est empressé de féliciter son joueur. "Ce que fait Karim, c'est impressionnant. Je me réjouis pour lui. Mais je ne suis plus surpris de ce qu'il fait à chaque match."

Pour AS, il est la botte secrète du Real. Et l'une des cinq raisons de croire à la finale pour les Merengue. "Si Madrid est encore vivant en allant à Londres, c'est en grande partie grâce à lui. Avec Militao, il était le meilleur du Real à Valdebebas. Sur l'égalisation, Mendy n'a pas eu le temps de voir le ballon après le contrôle du Français du front et son coup de fouet en volée."

Le journal L'Equipe a aussi mis le Français sur un piédestal. D'autant plus qu'il entre encore un peu plus dans l'histoire de la C1: "L'attaquant du Real Madrid a inscrit le 71e but de sa carrière en Ligue des champions. Il rejoint ainsi Raul au quatrième rang des meilleurs buteurs de la C1, derrière Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Robert Lewandowski. Il a marqué 20 buts en phase à élimination directe de la compétition, plus que tout autre Français.

Pour BT Sport, Joe Cole, l'ancienne icône de Chelsea, a souligné le rôle que la Benz' a pris au sein de son club. "C'est devenu un leader, a souligné l'ancien international anglais. Il a mené la charge et a été la seule étincelle au Real dans la première demi-heure. C'est un très grand buteur, au sommet de son art. Chelsea devra le contenir au retour."

Si Madrid est encore vivant, Chelsea est le vainqueur moral de cette rencontre. Sky Sports souligne notamment que Tuchel "a encore réussi son coup tactique face à Zidane. Chelsea a été remarquable du début à la fin. Grâce au 1-1, ils sont les favoris pour se qualifier en finale de Ligue des champions. La première depuis depuis 2012."