Retour en vidéos sur les faits marquants de la soirée de mercredi en Ligue des Champions. 

-> Diego Costa et Hülk régalent

Outre le but sensationnel de Florenzi (Roma) face au Barça, on retiendra les réalisations de Diego Costa (Chelsea), qui a nettoyé la toile d'araignée, et celle de Hulk (Zenit), dont la puissance de frappe n'est plus à démontrer...

Le but de Diego Costa

Le but d'Hulk


-> Rafinha n'oubliera pas Nainggolan de sitôt

Lors du choc entre la Roma et le Barça, Rafinha est monté au jeu à la 62e avant de devoir sortir, blessé, à la... 65e. La faute à qui? Au Belge Radja Nainggolan. En effet, le Diable a tenté un tacle par derrière mais n'est pas parvenu à toucher le ballon. C'est la cheville du Catalan qui a tout pris. Si l'intention de Nainggolan n'était évidemment pas de blesser, le médian romain peut être heureux de n'avoir écopé "que" d'un carton jaune.

La faute de Nainggolan

Outre ce fait de match, le Diable rouge a à nouveau briller dans l’entrejeu. Et il aurait pu (dû?) même obtenir un penalty pour un accrochage de Mascherano dans le rectangle. 

Le penalty non sifflé sur Nainggolan


-> Mauvais départ pour Arsenal

Pour son entrée en lice en Champions League, Arsenal rêvait de débuts meilleurs. Les Gunners se sont en effet inclinés 2-1 sur la pelouse du Dinamo Zagreb. Un déplacement qu'Olivier Giroud a décidé de rendre encore plus délicat à la 40 après avoir reçu une deuxième carte jaune pour un coup dans les parties intimes de l'adversaire.

La carte rouge de Giroud

Les internautes en ont d'ailleurs profité pour railler l'attaquant français.







Arsène Wenger n'a pas non plus échappé à la critique. Une ancienne vidéo a ainsi resurgi sur Twitter. Il s'agit d'une scène cocasse sur laquelle on aperçoit le coach français tenter à plusieurs reprises de mettre sa main droite dans la poche de sa veste. Sauf que celle-ci est... fermée. "Wenger cherche les trois points dans sa poche", plaisanteront les internautes. 




A voir également: