Hein Vanhaezebrouck et Dennis Appiah ont répondu aux questions des journalistes à la veille du match face aux Parisiens. Voici leurs principales déclarations.

C'est d'abord le coach des Mauves qui s'est exprimé. Morceaux choisis:

Sur l'équipe anderlechtoise: "On prendra une décision demain pour savoir si Kara et Spajic sont prêts à jouer. Spajic et Kara étaient les titulaires l'an passé. Pas facile de s'en passer donc, ce serait pareil pour toutes les équipes."

Sur les ambitions mauves: "Bruges est plus important mais on a quand même un match contre la meilleure équipe du monde avant. On n'est pas ici pour se faire massacrer. Sinon, je restais chez moi. Je ne commence jamais un match pour limiter les dégâts. On veut y croire mais il faudra être plus efficace. Une surprise dans l'air? Il fait un peu froid aujourd'hui mais je ne sais pas comment il fera demain."

Sur l'adversaire: "Le PSG ne vise pas le 12/12 mais le 18/18... La Ligue 1 est une obligation pour ces joueurs, la C1, c'est le plaisir. On a un peu étonné le PSG à l'aller mais y aura plus d'effet de surprise, ils seront méfiants."

Mbappé peut-être sur le banc? "Si Mbappé ne joue pas, je ne vais pas être fâché. Il est incroyablement rapide"


Appiah: "C'est un match important pour nous"

Dennis Appiah est lui aussi passé sur le grill. 

Sur le PSG: "J'ai grandi avec Kurzawa, on s'envoie souvent des messages. C'est spécial de jouer contre lui. J'ai déjà fait match nul au PSG avec Caen. Parce que les Parisiens avaient fini à 9 (rires)."

Sur sa forme et celle de l'équipe: "Je joue mieux ces dernières semaines car l'équipe joue mieux. Mais je sais que j'ai encore des choses à travailler."

Quelle ambition à Paris? "Je suis content de revenir en France. C'est un match important pour nous car c'est la C1, même s'il y a Bruges dimanche."


Revivez la conférence de presse: