Jerome Boateng le défenseur du Bayern Munich a demandé aux joueurs de mettre un genou à terre avant le coup d'envoi des matchs en Ligue des champions de football qui reprend le mois prochain et dont la phase finale se jouera du 12 au 23 août à Lisbonne. L'international allemand est très mobilisé en faveur du mouvement 'Black Lives Matter' et souhaite que le football continue à soutenir cette initiative contre le racisme. Il s'est confié à The Independent. "Il est très important de continuer cela en Ligue des champions, spécialement lors de la finale, parce que le monde entier regardera. J'espère que des sports qui n'ont pas encore repris vont nous rejoindre, je pense que c'est très important".

Le Bayern accueille Chelsea en 1/8e de finale retour le 8 août (21h00), après avoir gagné le match aller 0-3 le 25 février avant la pandémie de Covid-19.

"Je pense au racisme - on n'en fait jamais assez quand on voit à quel point il est encore mauvais dans le monde en ce moment", a souligné Boateng. "On ne peut pas dire, oh, ce pays ou cette situation, on en fait assez - je ne le pense pas car si on en faisait assez, on ne serait pas encore dans cette situation et on en parlerait. Je suis très clair à ce sujet et tout le monde doit savoir que ce n'est pas quelque chose qui se fait en un mois".

Le mouvement "Black Lives Matter" s'est étendu dans le monde après la mort de George Floyd, un homme noir étouffé à mort par un policier blanc, le 25 mai, à Minneapolis aux Etats-Unis.