Gand doit gagner et espérer…

Tenu en échec par Braga il y a deux semaines à domicile (2-2), Gand devra à tout prix aller chercher sa qualification sur la pelouse de Konyaspor.

Thomas Lecloux
Gent's Danijel Milicevic looks dejected during a fifth game in the group stage (group H) of the Europa League competition between Belgian soccer team KAA Gent and Portugese team SC Braga, Thursday 24 November 2016, in Gent. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Gent's Danijel Milicevic looks dejected during a fifth game in the group stage (group H) of the Europa League competition between Belgian soccer team KAA Gent and Portugese team SC Braga, Thursday 24 November 2016, in Gent. BELGA PHOTO BRUNO FAHY ©BELGA

Les Gantois doivent s’imposer à tout prix en Turquie.

Tenu en échec par Braga il y a deux semaines à domicile (2-2), Gand devra à tout prix aller chercher sa qualification sur la pelouse de Konyaspor. Les Turcs n’ont plus rien à jouer dans cette compétition, au contraire des Gantois. Ceux-ci devront à la fois l’emporter et espérer que Braga ne remporte pas sa rencontre face au Shakhtar Donetsk qui n’aura non plus rien à jouer vu que cette équipe est déjà assurée de terminer en tête du groupe H.

"Nous aurions dû remporter notre match à domicile contre Braga", a indiqué le président gantois, Ivan De Witte.

Après le match contre Braga, l’entraîneur de Gand, Hein Vanhaezebroeck craignait que le Shakhtar et que Braga ne s’entendent entre eux pour laisser gagner les Portugais…

"Je refuse d’aller dans ce sens. Je ne veux pas me préoccuper de théorie du complot dans ce cas-ci. Sinon, ce serait le début de la fin !" a ajouté Ivan De Witte, juste avant de prendre l’avion vers la Turquie. "Je crois que la compétition se jouera sur le terrain sportif. D’abord, nous allons devoir gagner. Nous allons jouer devant un public fanatique et je pense que ça peut avoir de l’influence, le match sera difficile, plus difficile qu’à l’aller."

Après la belle aventure européenne de la saison dernière, Gand a aussi pris de l’expérience. "Nous sommes assez forts pour nous imposer", a rassuré De Witte. "Notre groupe a grandi, mais les derniers matches ont aussi montré que nous n’avons pas réussi à remplacer totalement nos piliers qui sont partis. Nous allons essayer de résoudre ces problèmes au mercato d’hiver."

Le noyau : Rinne, Thoelen, Mitrovic, Nielsen, Asare, Foket, Neto, Esiti, Saief, Simon, Coulibaly, Matton, van der Bruggen, Dejaeghere, Perbet, Schoofs, Ndongala, Gershon, Taravel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be