L'Europa League entre implication, rêve et passion: et si un Belge la remportait ?

Il y a encore 12 Belges expatriés engagés en Ligue Europa. Lequel a le plus de chance de succéder à Eden Hazard, dernier vainqueur noir-jaune-rouge de la compétition, en 2013 ?

C.S.
L'Europa League entre implication, rêve et passion: et si un Belge la remportait ?
©Montage DH

Il y a encore 12 Belges expatriés engagés en Ligue Europa.Lequel a le plus de chance de succéder à Eden Hazard, dernier vainqueur noir-jaune-rouge de la compétition, en 2013 ?


Fellaini, les Belgian Spurs et Radja, sont favoris, s’ils la jouent à fond…

Le message de Jose Mourinho est clair. "Ce n’est pas une compétition que nous voulons jouer" , a déclaré l’entraîneur portugais de Manchester United. Une vérité revient avec les grands clubs chaque année : ils snobent souvent la Ligue Europa. Le constat est limpide: ces grandes équipes privilégient leurs championnats respectifs, surtout en Angleterre. Pour Manchester United et Tottenham, il sera plus important de terminer dans le Big Four et décrocher une place pour la Ligue des Champions que de réaliser une bonne performance en Ligue Europa où, sur deux rencontres, ils peuvent être surpris par n’importe qui. Si Marouane Fellaini et les Belgian Spurs veulent remporter la compétition, ils vont donc devoir espérer que l’ équipe B passe des tours. Parce que si Red Devils ou Spurs arrivent en demi-finale, Jose Mourinho et Mauricio Pochettino commenceront à s’y intéresser.

L’AS Roma figure également parmi les plus grosses équipes encore engagées. Si les Romains ont eu du mal à sortir des poules, ils seront sans doute plus concernés que les Anglais. Parce qu’en championnat, la lutte est moins féroce : la Juventus semble trop loin et la deuxième ou la troisième place semble assurée.


Thorgan, Lombaerts et Bongonda sont parfaits pour les outsiders

Le FC Séville l’a prouvé pendant trois saisons : pas besoin d’être un club prestigieux et richissime pour remporter une Coupe d’Europe. Triples tenants du titre, les Sévillans étaient pourtant chaque fois outsider de la compétition. Vu que les plus grandes équipes ne s’y intéressent pas, la Ligue Europa est parfaite pour les formations du subtop européen, comme Mönchengladbach, le Celta Vigo ou le Zenit. Thorgan Hazard, Théo Bongonda et Nicolas Lombaerts ont tous un coup à jouer, à la Séville . D’autant que s’ils parviennent à soulever le trophée, les lumières seront braquées vers eux. Séville est le meilleur exemple. Il suffit de voir ce qu’il est arrivé à Ivan Rakitic (Barcelone pour 18 millions), Alberto Moreno (Liverpool pour 18 millions), Carlos Bacca (Milan pour 30 millions), Aleix Vidal (Barcelone pour 17 millions), Kevin Gameiro (Atlético Madrid pour 32 millions) et Grzegorz Krychowiak (Paris SG pour 33 millions) après les finales remportées…



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be