Europe: quitte ou double pour Genk, victoire obligatoire pour l'Antwerp

Jeudi rime avec Europa League et Conference League cette saison. Le point sur la situation.

Raphael Deby
Europe: quitte ou double pour Genk, victoire obligatoire pour l'Antwerp
©BELGA

Dinamo Zagreb - Genk (18h45)

Il y a de la revanche dans l'air. Humilié sur sa pelouse par le Dinamo au match aller, Genk va devoir prendre sa revanche s'il ne veut pas voir les portes des seizièmes de finale de la compétition s'éloigner. La donne est assez simple : en troisième position à deux points de son adversaire du jour, le Racing n'a absolument pas le droit de perdre. Un partage serait également un mauvais résultat puisque cela voudrait dire que les Croates n'auraient besoin que d'un point lors de la dernière journée à West Ham. Il faudra donc s'imposer à Zagreb pour garder son sort entre ses mains.

Si Genk a été battu par le Beerschot ce week-end et brille par son inconstance, les Limbourgeois peuvent se rassurer en se disant que la situation n'est pas bien meilleure en face puisque le Dinamo reste sur deux matchs sans victoire en championnat et ne pointe "qu'à" la troisième place de sa compétition domestique. Le coach néerlandais, John van den Brom s'est montré ambitieux concernant le déplacement de ses joueurs : "Nous savons que nous devrons améliorer pas mal de choses par rapport à nos dernières rencontre. Le 0-3 à domicile contre Zagreb ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre parce que nous avons eu assez d'occasions pour marquer. C'est une nouvelle occasion qui s'offre à nous. Nous savons ce que nous voulons et le pourquoi nous sommes ici."

Point tout de même important à souligner : si une défaite éliminerait Genk de l'Europa League, le club limbourgeois pourrait toujours viser la troisième place du groupe, qualificative pour les seizièmes de finale de la Conference League, qui se disputerait alors dans une finale face au Rapid Vienne dans deux semaines.

Francfort - Antwerp (21h)

La grande déception de cette saison. Après avoir réalisé une belle campagne européenne l'année passée, l'Antwerp était attendue de pied ferme par les fans. Et le résultat est très, très décevant. Un point, c'est tout ce qu'a obtenu le Great Old dans cette compétition. Battu en toute fin de match à l'Olympiakos et par Francfort lors des deux premières journées, le club anversois aurait largement pu faire mieux. À quatre points de la troisième place et quatre de la troisième, l'Antwerp a impérativement besoin d'un six sur six pour passer l'hiver au chaud.

Un tel exploit commence ce jeudi soir sur la pelouse du leader, Francfort. Déjà qualifié, l'Eintracht pourrait un peu lever le pied mais la perspective d'assurer la première place en s'imposant devrait motiver outre-Rhin. Malgré la difficulté de la tâche qui lui incombe, Brian Priske continue d'y croire : "Ils concèdent aussi des opportunités. Si nous nous organisons bien défensivement et que nous saisissons nos chances offensivement, un bon résultat est possible. Je pense toujours que nous méritons que ce que nous avons en Europe. J'ai une grande confiance dans l'équipe. C'est simple : nous devons prendre six points lors des deux derniers matchs de groupe."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be